Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

NoFap : Cette tendance visant à cesser de se masturber pour les hommes peut avoir des effets indésirables !

Publié par Jessy le 11 Mar 2023 à 9:43
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Si la masturbation est un plaisir naturel qui ne doit pas être tabou, certains hommes en sont presque addictes. Pour se purifier ou pour en finir avec cette addiction, certains décident de se lancer dans la tendance du NoFap.

Publicité

Le principe est simple : arrêter de se masturber. Si le No Nut November ne dure qu’un mois et peut avoir des effets positifs, le NoFap challenge a des effets secondaires indésirables qu’il est important de connaître. Messieurs, prenez des notes !

À lire aussi : Les pénis sont de plus en plus gros d’après les scientifiques, mais pas sûr que ce soit une bonne nouvelle…

masturbation homme AVC

NoFap , une tendance imbriquée par des forums conservateurs !

Publicité

Selon de nombreux conservateurs et complotistes, la masturbation ne devrait pas exister. En d’autres termes, le plaisir intime et solitaire est inconcevable. Et pourtant, de nombreux hommes et de nombreuses femmes s’adonnent à ce plaisir exaltant.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Sur les forums, on peut lire que s’abstenir de se masturber peut avoir des effets bénéfiques, notamment pour lutter contre l’addiction à la pornographie. Ils ont donc décidé de lancer une tendance : le NoFap.

Le principe est simple, vous devez arrêter totalement de vous masturber, même avec la technique « mains libres » dévoilée par une sexologue.

Publicité

Deux scientifiques ont décidé de se pencher sur les hommes présents sur ces forums et qui ont décidé de se lancer dans la tendance du NoFap. Malheureusement, arrêter subitement de vous masturber peut avoir des effets secondaires indésirables… Et dangereux !

À lire aussi : Il se fait amputer d’une partie de son pénis à cause d’une maladie

masturbation

 

Publicité

Dépression, pensées suicidaires… Quand se masturber vous sauve la vie !

Les propos qui suivent sont à généraliser. En effet, certains hommes souffrent d’une addiction à la masturbation et doivent être suivis par un médecin. Mais comme toutes les addictions, vous devez avoir l’avis d’un médecin. Les deux scientifiques ont décidé de mener une étude avec 587 hommes engagés dans le NoFap.

Selon l’étude, 30% des sondés souffrent de pensées suicidaires ou de dépression après avoir totalement arrêté de se masturber. Si avoir un petit pénis vous ferait apprécier les voitures de sport, l’arrêt brutal de ce plaisir solitaire peut donc vous faire souffrir de dépression, d’anxiété et même de pensées suicidaires. « Nous concluons que les thérapeutes qui recommandent le NoFap nuisent très probablement à leurs patients » ont indiqué les deux scientifiques.

Publicité

À lire aussi : « Roh ça va c’est pas plus gros qu’un pénis » : les témoignages glaçants de 20 femmes victimes de violences gynécologiques et obstétricales

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN