Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

Après le point G chez les femmes, le point P des hommes !

Publié par La Rédaction le 24 Oct 2022 à 14:41
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

On connaît le point G chez les femmes, mais les hommes possèdent eux aussi une zone érogène, appelé le point P ou H, en référence à « homme ». Ce point P, c’est un organe de la taille d’une châtaigne, situé derrière le rectum : la prostate. Stimulée, la prostate serait à l’origine des orgasmes les plus puissants.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Le saviez-vous : pourquoi appelle-t-on le sexe féminin la « chatte » ?

Le Point P, zone méconnue

Il y a effectivement une zone sensible chez les hommes, mais elle ne s’appelle pas point G. Le point G est quelque chose que l’on retrouve chez la femme. Il est appelé « G » en référence à Gräfenberg, gynécologue allemand qui a découvert cette zone.

La suite après cette publicité

C’est une zone qui est présente dès la naissance. Le docteur Gérard Leleu raconte : « Lorsque le genre -garçon ou fille- de l’embryon n’est pas encore déterminé, la prostate commence déjà à se développer. C’est cette trace de prostate, qui n’est d’ailleurs pas un point mais des tissus qui se trouvent le long de la paroi du vagin, que l’on nomme point G, chez les femmes ». Le point P des hommes est aussi d’une extrême sensibilité !

Le docteur Pierre Desvaux, médecin sexologue, a tenu à préciser qu’aucune donnée scientifique ne pouvait valider que le point P est équivalent au point G. Cependant, par rapport aux usages, leur stimulation procure un plaisir quasi similaire.

La suite après cette vidéo

Chaque homme est différent, ont une sexualité différente, et donc leurs zones où ils sont sensibles sont différentes. Mais, la zone autour de la prostate est un point sensible qui est commun à tous les hommes. Pour décongestionner la prostate, certains médecins peuvent même avoir recours au fameux « massage prostatique ». Ils stimulent alors la glande prostatique qui est située sous la vessie et traversée par l’urètre.

La suite après cette publicité
Point p sexualité homme

La prostate, une glande traversée par l’urètre et placée non loin du rectum

À lire aussi : Combien de fois pensons-nous au sexe par jour ?

Qu’est-ce que la prostate ?

Lorsqu’on tape ce mot sur Internet, on tombe très souvent sur « cancer ». Ce n’est pas très gai… Et pourtant, la prostate est une des parties de votre corps qui peut vous offrir le plus de plaisir.

La suite après cette publicité

La prostate est une petite glande de la forme et de la taille d’une châtaigne. Elle pèse entre 15 et 20 grammes, et elle se trouve à environ 5 cm à l’intérieur du rectum. Elle a un rôle prépondérant dans le plaisir masculin ! C’est elle qui fabrique le sperme et qui participe à l’éjaculation. En effet, les canaux éjaculateurs se remplissent, la prostate se contracte et les sécrétions prostatiques se mélangent au liquide séminal. C’est grâce à l’impulsion de la prostate que le sperme accède à l’urètre pénien.

La zone qui l’entoure est pleine de nerfs. Le docteur Patrick Papazian, explique dans son livre Prostate, l’organe mystérieux qui vous veut du bien que c’est la « raison pour laquelle un massage prostatique ou une sodomie peuvent procurer un plaisir très puissant ».

Lors de l’orgasme prostatique, l’homme décrit une sensation interne et profonde. Une sensation bien différente de celle vécue avec le pénis et l’éjaculation, qui est un plaisir externe. D’ailleurs, l’orgasme prostatique survient le plus souvent de façon indépendante à l’éjaculation. On a un orgasme interne sans forcément avoir un orgasme externe. On en apprend tous les jours sur sa sexualité !

La suite après cette publicité

Comment stimuler le Point P ?

Il existe deux façons de stimuler la prostate. La première, c’est par le périnée. Il faut alors appuyer assez fort dans la zone située entre l’anus et les testicules pour stimuler cette zone.

L’autre technique est de passer par le rectum. Attention, il faut être délicat. La zone est particulièrement sensible. La position avec les deux genoux ramenés vers soi, ou la position fesses relevés sur un coussin sont à favoriser.

La suite après cette publicité

C’est un orgasme qui peut prendre du temps. Alors, le docteur Claire Lewandowski conseille : « En couple ou en solo, inutile de s’engager du côté de la performance ou d’essayer d’atteindre l’orgasme en 5 minutes. Détendez-vous, ne restez pas en apnée, faites circulez le plaisir dans tout le corps et profitez pleinement de vos sensations !« .

Pour une stimulation de la prostate, il faut en effet une certaine complicité avec son ou sa partenaire. Le sujet est parfois un peu compliqué à aborder, chez nous, les occidentaux. Pourtant, Gérard Leleu, sexologue assure que dans « les cultures orientales, notamment au Japon,(ils) s’y adonnent depuis 6 000 ans avant notre ère ».

Le dernier petit conseil s’il vous vient l’envie de tenter l’orgasme anal, il est important de masser en douceur. Cela évitera les risques d’infections et de déchirures. Il faut aussi penser à se couper les ongles et à bien se nettoyer les mains.

La suite après cette publicité
homme femme lit sexualité

Encore beaucoup d’hommes hétérosexuels ont peur d’être jugés.

Pourquoi ne pas tester le massage prostatique ?

Des sex-toys masculins, faits pour appuyer sur cette zone autour de la prostate, ont été créés. Ils s’introduisent dans l’anus. Pour l’utilisation de ce genre de sextoy anal, il ne faut pas oublier de se munir d’un lubrifiant (à base d’eau). Sous l’effet du lubrifiant, les muscles sphincters vont s’assouplir et l’insertion sera plus facile.

Loin d’être démocratisée, la pratique du massage de la prostate est considéré, encore aujourd’hui, comme un plaisir assimilé à l’homosexualité ou au toucher rectale du médecin. Les hommes hétérosexuels ont souvent peur d’être jugés pour leurs choix de sexualité. Mais, ce que les autres pensent de vos pratiques sexuelles a-t-il vraiment une importance ? D’ailleurs, si l’envie vous vient, vous pouvez très bien le faire seul, dans votre coin. Peut-être que ça vous plaira et que vous voudrez le partager avec votre femme ou votre homme.

La suite après cette publicité

Le point P, même s’il n’agit pas directement sur l’éjaculation, peut la faciliter. Une pression douce et ferme peut accentuer, voire s’il est correctement titillé, mener à l’éjaculation. Pour les hommes qui auraient du mal à éjaculer, le massage prostatique semble une possible solution. Il n’y a pas de honte à avoir dans la découverte de son corps. Alors, pourquoi se prouver de quelque chose qui peut faire du bien ?

À lire aussi : Une accro au sexe qui a couché avec 700 hommes raconte le moment où tout a basculé

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.