Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

Pratiques sexuelles : qu’est-ce que la dendrophilie ?

Publié par Elisa GERLINGER le 03 Jan 2021 à 5:24
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Il existe de nombreuses pratiques sexuelles, et certaines sont appelées paraphilies car elles ne correspondent pas aux normes de la société. Connaissez-vous l’une d’entre elles, la dendrophilie ?

dendrophilie

>>> A lire aussi: Findom : quelle est cette pratique sexuelle qui mélange argent et domination ?

Chaque personne est différente et chaque personne a ses goûts en matière de sexe. Certains vont aimer les femmes, d’autres les hommes, d’autres les deux, mais certaines personnes vont avoir d’autres préférences. Il arrive que certains individus éprouvent de l’attirance sexuelle pour des arbres. Oui, des arbres. Cette pratique est appelée la dendrophilie.

La dendrophilie, c’est quoi ?

En effet la forme des arbres évoque pour ces personnes des attributs sexuels. Par exemple, le tronc d’un arbre peut leur faire penser à une verge. La dendrophilie peut se vivre de différentes façons. Cela peut inclure un contact sexuel, ou bien une excitation sexuelle, mais elle peut aussi se vivre et se pratiquer de manière symbolique.

Cette préférence est considérée comme une déviance sexuelle car elle rentre pas dans les normes de la société. Et il en existe pleins d’autres, qu’on regroupe dans une catégorie nommée paraphilie. Parmi les plus connues et « communes », on retrouve le sadisme, le fétichisme, la zoophilie, la pédophilie ou encore le voyeurisme.

D’autres sont plus insolites comme le yiff, une excitation causée par un ours en peluche ou quelqu’un déguisé comme tel. Ou encore l’autonepiophilie, le fait de vouloir être traité comme un bébé au lit.

>>> A lire aussi: Pratique sexuelle: que veut dire être fornicophile ?

Des pratiques sexuelles condamnables

Il existe une multitude de paraphilies référencées dans Le Manuel Diagnostique et Statistique des troubles mentaux, un ouvrage de référence en matière de psychiatrie. Si elles sont considérées comme des déviances sexuelles, ce n’est pas pour rien. Certaines pratiques sont en effet condamnables par la justice. Si la paraphilie n’est pas nuisible à autrui directement ou indirectement, pas de soucis à se faire. Mais si par exemple elle trouble l’ordre public, comme l’exhibitionnisme, ou si elle cause du tort à un partenaire non consentant, dans ce cas la justice intervient.

>>> A lire aussi: « Sexe Vanille » : tout savoir sur cette pratique sexuelle !

0