Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Pourquoi vous ne devriez pas hésiter à vous masturber avant de dormir !

Publié par Gabrielle le 24 Juil 2021 à 10:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Que ce soit seul ou avec son partenaire ; l’acte sexuel secrète des hormones qui permettent de se détendre et aident à s’endormir. Si vous vous masturbez ou que vous avez un rapport sexuel avant de dormir, vous profiterez de l’effet sédatif de l’orgasme. Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire si vous avez du mal à trouver le sommeil.

se masturber dormir

>>> A lire aussi : Sexo : Fantasme, kink et fétichisme, quelle différence ?

La masturbation aide à mieux dormir

Une étude a été réalisée récemment par la marque de sex-toys Femme Funn. Cette étude a permis de révéler l’effet sédatif des orgasmes, cela serait approuvé par 95% des sondés. Ces personnes estiment mieux dormir après avoir joui. Mais est-ce une impression ou y-a-t-il une explication scientifique à ce phénomène ?

D’après le médecin Jeff Foster, cette réaction s’explique par la sécrétion des hormones lors de l’activité sexuelle. « L’effet de la masturbation et du rapport sexuel sont identiques, la seule différence c’est la présence d’autres personnes dans le second cas. D’un point de vue scientifique, votre cerveau s’en fiche de savoir si vous avez une activité sexuelle seul.e ou à plusieurs avant de dormir. » explique-t-il. 

Alors seul ou accompagné, cela n’a pas d’importance puisque le seul objectif est d’avoir un orgasme pour profiter des effets des hormones.

Des hormones à l’origine de ce phénomène

Lorsque l’on a un orgasme, de nombreuses hormones sont produites : la dopamine, la sérotonine, l’oxytocine et la prolactine. Le médecin explique l’effet de ces hormones qui « le plus souvent favorisent un sentiment de relaxation, un esprit plus clair et de la satisfaction. »

Mais l’activité sexuelle « peut aussi avoir un effet sédatif » sur notre corps d’après Jeff Foster. « Cet effet sédatif est conçu pour récupérer après l’effort physique de l’acte sexuel ou de la masturbation » précise le docteur. Il est donc tout à fait normal de somnoler après l’acte sexuel et d’avoir envie de dormir.

Peu importe vos pratiques ou vos préférences sexuelles, il n’y a aucune règle précise pour mieux dormir. La réaction chimique dépend uniquement de l’orgasme, peu importe la manière dont on l’atteint. « Ce sont des choix individuels et des préférences qui n’ont aucune influence sur le processus physiologique de l’acte sexuel » conclut le médecin.

>>> A lire aussi : Vacances : Petits, légers, waterproofs, ces sextoys que vous pouvez glisser dans votre valise

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail