Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

Sexo : faire l’amour dans la mer, bonne ou mauvaise idée ?

Publié par Lou Tabarin le 15 Août 2022 à 10:30

Plan à trois, sexe à plusieurs… les fantasmes des Français manquent parfois d’originalité. Certains petits coquins sont plus imaginatifs, et sont excités à l’idée de faire l’amour dans un lieu public. Si vous partez au bord de la mer avec votre moitié, ou que vous pensez trouver un flirt de vacances, pourquoi ne pas tenter l’expérience de le faire dans l’eau ?

Sexo mer couple

Cet été est particulièrement chaud, alors forcément, la libido en prend un coup. Quoi de mieux pour se rafraîchir qu’une partie de jambes en l’air dans l’eau, qui peut être encore plus romantique s’il y a un coucher de soleil à l’horizon. Sur le papier, tout semble beau. Pourtant, la réalité n’est pas aussi resplendissante. On vous explique.

Une pratique qui peut s’avérer dangereuse

Faire l’amour sur une plage peut s’avérer à la fois contraignant et dangereux à cause du sable. Cependant, vous n’êtes pas à l’abri des risques si vous pratiquez le coït dans l’eau de mer.

La première raison est plutôt simple. Le sel présent dans l’eau de mer va assécher les parties intimes, rendant ainsi la pénétration plus difficile, douloureuse et soumise aux irritations. Mais les risques ne s’arrêtent pas là.

Avez-vous déjà entendu parler de l’effet ventouse ? Lors de la pénétration, les vas et viens peuvent créer des appels d’air, qui vont créer un blocage. Cette situation particulièrement gênante se produit lorsque les deux partenaires ne sont pas entièrement dans l’eau. Si ça vous arrive, il faut attendre que l’excitation retombe, ou bien faire appel à un médecin dans les cas les plus rares.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Quelques conseils pour ceux qui souhaitent tenter l’expérience

C’est bien connu, le danger attire et rend les choses beaucoup plus excitantes. Pour les plus téméraires (et les chauds lapins), voici quelques astuces pour faire l’amour dans la mer en toute sérénité.

Premièrement, veillez à mettre un préservatif avant de rentrer dans l’eau, comme le rappelle Doctissimo. Pour éviter qu’il se déchire à cause des effets du sel, il existe du lubrifiant waterproof.

Pour ce qui est des positions, vous avez l’embarras du choix. Vous pouvez rester sur les classiques comme la levrette, opter pour la discrétion maximale ou vous laisser tenter par des nouveautés torrides comme la technique du tricératops.

Enfin, pensez à vous éloigner du bord de mer pour être à l’abri des regards. Ce serait bête de se faire déranger par une famille de touristes ou pire, par la police ! S’ils vous attrapent, vous risquez jusqu’à 15 000 euros et un an de prison pour exhibitionnisme sexuel.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.