Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Confinement : les barbecues sont-ils réellement autorisés?

Publié par Manon CAPELLE le 13 Avr 2020 à 17:39
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les barbecues sont-ils vraiment autorisés durant le confinement? Les températures actuelles donnent envie à de nombreux citoyens de faire un barbecue. Toutefois, des règles sont à respecter.

barbecue autorisation

>>> À lire aussi : La Poste : un gros changement mis en place à partir de ce mardi

Les barbecues sont-ils autorisés?

Bien que les citoyens français sont confinés depuis le 17 mars, le temps ne s’est pourtant pas arrêté. Aussi, le temps s’est montré très clément et le soleil est au beau fixe avec des températures très agréables.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

La crise sanitaire limite les sorties et les activités extérieures. Il est donc désormais interdit de pique-niquer à la plage ou encore dans les parcs. Il est aussi interdit d’organiser des barbecues entre amis. 

La pratique en elle-même n’est pas interdite. Il convient juste de respecter certaines règles.

>>> À lire aussi : Port du masque : vous ne mettez sans doute pas votre masque comme il faut, voici comment le mettre

Quelles sont les règles à respecter?

Vous pouvez faire des grillades et des barbecues chez vous autant que vous le voulez. Simplement, à condition d’avoir une maison et d’installer votre barbecue sur votre terrasse ou dans votre jardin.

Toutefois, il est hors de question de convier vos voisins, vos amis ou votre famille. Les uniques personnes que vous pouvez recevoir sont bien évidemment celles qui vivent le confinement avec vous.

Si vous habitez dans un immeuble, le règlement est plus strict. En premier lieu, il faut vous assurer que la pratique est bien autorisée par votre copropriété. Vos voisins seraient en droit de se plaindre de nuisances olfactives.

Le non-respect de ces règles a conduit des citoyens à des peines de prison ferme. Un léger rappel : l’amende pour une première violation du confinement s’élève à 135 euros, avec une majoration possible jusqu’à 375 euros. En cas de récidive, l’amende s’élève à 200 euros et une majoration jusqu’à 500 euros est possible.

>>> À lire aussi : Confinement : un nouveau motif de déplacement est désormais autorisé… et il va en réjouir plus d’un !

Source : Planet