Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Changement d’heure : Devrez-vous changer vos horloges ce week-end ?

Publié par Sacha JOUANNE le 28 Oct 2021 à 15:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors qu’en 2019, le Parlement européen a voté la fin du changement d’heure dans les pays de l’Union européenne, elle ne risque pas d’être mise en place tout de suite. En effet, en raison de la crise sanitaire, cette mesure n’est plus à l’ordre du jour. De plus, le choix définitif entre l’heure d’été et l’heure d’hiver, pour ces pays, n’a toujours pas été tranché.

Publicité
changement-heure-explications-raisons

>>> A lire aussi : Redevance télé 2021 : Êtes-vous exonéré de la taxe cette année ?

La fin du changement d’heure n’est pas pour tout de suite

Votée en mars 2019 par le Parlement européen, la fin du changement d’heure n’est toujours pas appliquée. En effet, dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 octobre, il y a le passage à l’heure d’hiver. En conséquence, à 3 heures du matin, il sera en réalité 2 heures. Une bonne chose pour de nombreux Français qui pourront dormir une heure de plus.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Il faut tout de même savoir que le changement d’heure devait être supprimé en 2021. Cependant, due à l’épidémie de coronavirus, cette mesure semble être mise de côté par les autorités européennes. « En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, ce texte sur la fin du changement d’heure n’est plus à l’ordre du jour et ne devrait pas être discuté dans un avenir proche » , a écrit le site Vie Publique de l’administration française.

Même si la fin de cette mesure a été votée, il reste à fixer l’horaire que souhaitent garder les pays de l’UE. Cependant, sur ce point, les négociations semblent être au point mort. « On est d’accord sur le changement d’heure, mais ce qui bloque réellement c’est: est-ce que l’on reste à l’heure d’été ou à l’heure d’hiver ? On a là un véritable problème parce que les États membres n’arrivent pas à se mettre d’accord » , a expliqué Karima Delli, députée européenne écologiste, sur l’antenne de BFMTV.

« Le décalage horaire joue sur notre anxiété, notre humeur »

Publicité

Cette mesure avait notamment l’approbation de nombreux citoyens. En effet, une consultation citoyenne a été lancée en 2018, sur 4,6 millions d’internautes. Résultat, plus de 80% d’entre eux se sont prononcés en faveur de la suppression du changement d’heure. À la suite de ce verdict, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, s’était exprimé sur le choix de l’horaire. « Des millions de personnes ont répondu et sont d’avis qu’à l’avenir, c’est l’heure d’été qui devrait être tout le temps la règle, et nous allons le faire rapidement » , avait-il affirmé. Mais au vu des débats entre les États membres à ce sujet, cette prise de parole semble ne plus être d’actualité.

Mis en vigueur lors de l’année 1976, le changement d’horaire avait été voté par les pays de l’Union européenne pour un but bien précis. « À l’origine, l’objectif était d’économiser l’énergie en faisant correspondre au mieux les heures d’activités avec celles d’ensoleillement » , est-il écrit sur le site de l’État français.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

En revanche, il faut tout de même savoir que cette mesure peut apporter de nombreux soucis. « Le décalage horaire que cela crée joue sur notre anxiété, notre humeur, si on est déprimé ou pas, et cela a un impact très important sur les enfants, les seniors, et les personnes malades » , a confié le psychothérapeute, Benjamin Lubszynski sur BFMTV.  Il est vrai que lorsque l’on change d’heure, notre rythme quotidien est totalement bouleversé.

Publicité

>>> A lire aussi : Mutuelles : mauvaise nouvelle pour 2022…