Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

« Je voulais juste te toucher les seins » : Un collectif dénonce le harcèlement dans le milieu de la publicité

Publié par Constance le 12 Juin 2019 à 10:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette publicité

Vous pensiez qu’on en avait fini du sexisme et du harcèlement au travail après MeToo et Balance ton porc ? Les Lionnes de la publicité nous montrent le contraire.

« Je voulais juste te toucher les seins » , « Tu fais vraiment salope avec ces lunettes » , « Si tu me suces, promis je te mets sur le brief » . Voici le quotidien de certaines femmes en agence de communication. Ces témoignages ont été recueilli par Les Lionnes. Ce collectif de plus de 200 femmes publicitaires s’est donné pour but de dénoncer le sexisme et le harcèlement au travail. Elles ont donc lancé une plateforme sur laquelle elles sont appelées à témoigner. Christelle Delarue, l’instigatrice du mouvement déclare : « L’heure est à l’éveil des consciences : de la blague lourde à l’agression physique ou sexuelle, il est vital d’ouvrir les yeux sur l’atmosphère épouvantable dissimulée, tolérée voire entretenue dans beaucoup d’agences. » . Cette initiative arrive en marge du Cannes Lion Festival, un événement qui rassemble les plus grandes agences de publicité. L’occasion parfaite pour dénoncer ce phénomène de société.

La suite après cette publicité

Une opération coup de poing contre le harcèlement

En plus d’une plateforme et de comptes sur Instagram et Twitter, Les Lionnes ont mené dans la nuit du 5 au 6 juin une opération coup de poing. Elles sont descendues dans les rues de Paris pour coller des témoignages sur les agences de publicité. Parmi elles, des grands noms comme Havas, Publicis ou encore TBWA. Mais comme le rappelle Christelle Delarue : « On ne veut pas incriminer les agences. En revanche, les hommes qui ont des choses à se reprocher vont se reconnaître. » . Elles avaient ciblé 70 agences mais les forces de l’ordre les ont interpellées au bout d’une dizaine de visites. Les membres du collectif n’ont pas été surprises par cette arrestation. En effet, elles avaient prévu le coup en lançant une plateforme dédiée aux témoignages.

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : Les 20 campagnes de publicité les plus sexistes jamais crées (photos)

Les lionnes harcèlement pub Les lionnes harcèlement pub40 Les lionnes harcèlement pub

>> À lire aussi : La ligue du LOL: cette affaire scandaleuse de cyberharcèlement qui secoue Twitter et les médias français.

La suite après cette publicité
Les lionnes harcèlement pub 41 Les lionnes harcèlement pub 39 Les lionnes harcèlement pub 38 Les lionnes harcèlement pub 37 Les lionnes harcèlement pub 35

Votre article continue en page 2. Cliquez sur « Page suivante » pour continuer.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.