Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Compteur Linky : Enedis face à de très graves accusations…

Publié par Leslie le 22 Jan 2020 à 17:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La filiale d’EDF, Enedis se trouve actuellement accusée de harcèlement par certains usagers. Appels abusifs, courriers de rappel et installation « forcée », des habitants d’un immeuble à Saint-Sulpice-La-Pointe dans le Tarn, disent se sentir « menacés ».

>>> A lire aussi : Electricité : la facture va bel et bien augmenter pour tous les particuliers très bientôt ! Découvrez pourquoi

Des habitants refusent la pose du compteur Linky

Onze des douze habitants d’un immeuble Saint-Sulpice-La-Pointe dans le Tarn ont lancé une action contre le compteur Linky. Refusant l’installation de celui-ci car, jugeant que leur compteur fonctionne parfaitement, ils ont lancé une pétition. « Ils permettent de compter leurs consommations en kilowatts en heures pleines comme en heures creuses », ont-ils écrit dans une lettre adressée au maire de la ville. Or, comme le rapporte La Dépêche, ces habitants se sentiraient menacés par Enedis. Ils refusent en effet la « main forcée de cette entreprise qui se permet de [les] harceler ».

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

« Nous ne voulons pas que Enedis remplace nos compteurs actuels par les Linky, qui sont des sujets contentieux et dangereux, peut-on lire sur la pétition. Nous sommes menacés dans notre santé et notre vie privée », ont-ils écrit.

>>> A lire aussi : SMIC revu à la hausse : découvrez combien vous toucherez en plus par mois en 2020 si vous êtes au SMIC

Enedis essaie de forcer la main à ses usagers ?

D’après un habitant de l’immeuble, Enedis le harcèlerait quotidiennement. Il recevrait abusivement des cous de téléphones et des relances courriers. Malgré le refus des habitants, un installateur serait même venu sur place pour essayer d’installer son nouveau compteur. Les habitants ont fait plusieurs requêtes à leur maire de prendre « l’arrêté convenable pour [leur] éviter l’installation de ce compteur communiquant ». Ils leur demandent également à « Enedis de n’installer aucun appareil Linky assimilé ou assimilable, et de délivrer une électricité exempte de tout courant porteur en ligne de type Linky, notamment dans les fréquences comprises entre 35 et 95 kHz, y compris en provenance du voisinage des points de livraison ».

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Vont-ils porter plainte contre la filiale EDF ? Aucune précision n’a été rapportée pour l’heure.

> RSA vs salarié au smic : le fake budget qui tourne sur le net