Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Uriner dans la rue, d’où vient ce problème très français ?

Publié par Alicia Trotin le 21 Mai 2023 à 7:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À l’international, les hommes français ont une réputation qui n’est pas des plus classe. En effet, Outre-Atlantique, les Américains s’intéressent à la lutte anti-urine de Paris. C’est la BBC plus précisément qui a produit une vidéo retraçant les idées révolutionnaires de la capitale pour faire face à ce fléau : l’urine sur les trottoirs.

Publicité

À lire aussi : Cet homme a une technique infaillible pour dissuader les jeunes alcoolisés de son quartier d’uriner dans son jardin (VIDEO)

uriner dans la rue
©BBC

Paris, ville du « pipi sauvage »

Publicité

Daphnée Denis, journaliste pour la BBC, a interrogé des spécialistes mais aussi des Parisiens pour mieux comprendre ce phénomène, qui dégoute les États-Unis.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Évidemment, les hommes qui urinent dans la rue, ce n’est pas typiquement français. Cependant, Paris fait partie des villes les plus atteintes par les problèmes d’urines dans les espaces publics. Dans le métro, dans un coin de rue, sur les trottoirs, et même dans les gares, la capitale est réputée pour ses coins malodorants.

La journaliste s’est même intéressée au rapport de Paris avec ces « pipis sauvages » et contre toute attente, il est historique. En effet, depuis le XIXe siècle, la ville tente de lutter contre ce problème. Depuis deux cents ans donc, les différents types d’urinoirs se multiplient. L’enquêtrice se rend compte qu’elle est bien loin des stéréotypes sur la ville de l’amour, véhiculés dans Emily in Paris.

Publicité

À lire aussi : Le saviez-vous : Combien de litres d’urine trouve-t-on dans une piscine publique ?

Un problème social

En interrogeant des passantes habituées de la capitale, elle obtient la confirmation que l’urine est un problème récurrent. Nicolas Fieulaine, professeur en sociologie à l’université de Lyon explique qu’uriner dans la rue est une réelle option qui, dans l’imaginaire français, ne remet pas en cause une quelconque moralité. De plus, les Français auraient de manière générale un rapport tabou aux toilettes.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

« Il y a une espèce de rapport un peu tabou : on ne regarde pas en face. Et quand on est exposé à d’autres toilettes, les toilettes à la turque, les Français sont dégoutés. Cela oblige à se retourner vers les matières dont on vient de se débarrasser. »

Nicolas Fieulaine

Face à cette habitude sans-gêne des Français, de multiples espaces anti-urine ont été installés un peu partout dans Paris. Si parfois des pots de fleurs suffisent à canaliser ces comportements, certains endroits comme les gares ont des techniques plus radicales. La mise en place de panneaux qui font ricocher le jet d’urine se montre particulièrement efficace.

Publicité

À lire aussi : [PHOTOS] Les 15 pires stéréotypes des étrangers sur les français!

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.