Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Homosexualité au Moyen Âge : les rapports entre les hommes déjà tabous ?

Publié par Jessy le 20 Fév 2022 à 19:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En 2022, l’homosexualité est encore mal perçue par la société. Même si les mentalités changent, il est certain que les droits LGBT peinent à être, dans certains pays, acceptés. Mais comment l’amour entre hommes était perçue au Moyen Âge ? La réponse pourrait vous surprendre !

lettonie homme homosexuel mort

>>> À lire aussi : Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée : qu’est devenue l’actrice principale de ce film bouleversant ?

Les pratiques homosexuelles avant le Moyen Âge !

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Dans l’Antiquité, les pratiques homosexuelles étaient déjà très mal perçues. Mais pas pour les raisons qu’on pourrait croire. En effet, on ne parlait pas d’amour entre hommes, mais de relation purement sexuelle. Et en général, ces pratiques homosexuelles étaient exercées entre un philosophe et son disciple. La philosophie étant considérée à l’époque comme la pensée du diable, elle était très mal vue. Les relations homosexuelles étaient vues comme un processus dans l’accès au savoir. Le maître sodomisait son disciple pour lui donner son savoir. C’est en tout cas les faits qu’on retrouve dans plusieurs œuvres de l’époque.

australie homophobie

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron : Quelle est cette campagne érotico-politique sur les sites de rencontre ?

L’amour entre hommes : un tabou qui traverse les siècles ?

Finalement, certaines religions se sont emparées de la pratique homosexuelle pour la rapprocher du diable. Au Moyen Âge, l’homosexualité n’est pas acceptée par les religions monothéistes. De nombreux textes religieux montrent d’ailleurs que l’amour et le sexe entre hommes est un péché impardonnable. Dans la Bible, Dieu punit les actes indignent qui se livrent « au vice contre-nature » . La religion condamnant ces relations, l’Eglise a pris une place importante à la même époque. À l’époque, la sodomie entre hommes était d’ailleurs punie d’un jeûne au pain de 12 jours, comme le rapporte Slate.

Aujourd’hui, l’Europe érige des lois pour lutter contre l’homophobie. Certains Etats acceptent l’homosexualité, et ont même autorisé le mariage entre personnes du même sexe. Pourtant, l’homophobie ne s’est pas éteinte. Partout dans le monde, certains « punissent » les personnes homosexuelles en les agressant physiquement… Ou en les tuant.  Les deux époques sont donc différentes dans la gestion de l’homosexualité, mais la société n’est toujours pas prête à l’accepter.

>>> À lire aussi : « ACAB » : Que signifie ce mot retrouvé dans de nombreuses contestations ?

Source : Slate