Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Les incidents à cause des tenues islamiques explosent dans les écoles…

Publié par La rédaction le 19 Juin 2022 à 19:33

Mais qu’est-il en train de se passer actuellement en France ? Dans un récent rapport, les autorités ont recensé un nombre important de violations du principe de la laïcité dans les écoles. En effet, cette année, près de 300 contrordres à la loi ont ainsi été notifiés au sein des collèges et des lycées de la part des élèves musulmans. Port du voile ou de la djellaba : explications d’un phénomène relativement perturbant.

En France, une laïcité mise à mal

48%. Ce chiffre correspond tout simplement à la hausse du nombre de violations à la loi sur la laïcité à l’école pour l’année scolaire qui touche à sa fin. Une augmentation très impressionnante qui, soyons clairs, est très difficile à comprendre. Que ce soit dans les collèges ou les lycées, les élèves à confession musulmane ont plus que jamais dérogé à la règle.

La règle en question ? Celle de la loi sur la laïcité de 2004, expliquant que « dans les écoles, les collèges et les lycées publics, le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit ». Pourtant, rien qu’au deuxième trimestre, près de 144 atteintes au respect de la loi ont été recensées dans divers établissements français. Mais pourquoi ce chiffre augmente-t-il petit à petit… et de plus en plus ?

incidents tenues islamiques laïcité france

Un enchainement d’événements aux enjeux importants

Plusieurs causes pourraient ainsi expliquer la raison de ces débordements. En effet, la tenue du ramadan entre le mois d’avril et le mois de mai n’a pas aidé. Tout comme la campagne précédant l’élection présidentielle, durant laquelle la religion musulmane n’a pas été épargnée, notamment par des candidats comme Eric Zemmour ou encore Marine Le Pen. À qui donner raison, donc ? Que ce soit à la loi, ou à ces jeunes qui, probablement, sont fiers de montrer leur appartenance, ce sujet demeure encore un peu plus très sensible.

Source : La Dépêche

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.