Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Vous voulez installer une caméra de surveillance chez vous ? Ça peut vous coûter cher !

Publié par Jessy le 11 Nov 2022 à 7:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Face à un sentiment d’insécurité, de nombreux Français installent une caméra de surveillance chez eux. Mais dans la loi française, la caméra de surveillance ne peut pas être installée n’importe où. Et si vous souhaitez enfreindre les règles, vous risquez très gros… Surtout si vos voisins décident de se retourner contre vous. Voici ce qu’il faut savoir pour éviter une amende.

À lire aussi : Chauffage : l’amende pour ceux qui ne respecteront pas les 19 degrés est connue !

camera surveillance

Caméra de surveillance : oui, mais…

Le gouvernement et les différentes collectivités en France souhaitent développer la vidéosurveillance dans les communes. Une bonne nouvelle pour certains, qui estiment que la vidéosurveillance est un bon moyen de réduire les infractions. Pour d’autres, c’est de l’argent jeté par les fenêtres. Mais une fois à la maison, comment se sentir en sécurité ? Certains Français décident d’opter pour l’installation d’une ou plusieurs caméras de surveillance à leur domicile.

En soi, il n’est pas interdit de mettre une caméra de surveillance chez vous, mais il est important de connaître les lois. Alors qu’un homme installe une caméra pour savoir qui range ses outils dans la nuit, il est important de déterminer ce que vous n’avez pas le droit de faire.

Si votre dispositif filme l’intérieur de votre domicile, il n’y a aucun problème. Mais si la caméra enregistre ce qu’il se passe sur un espace public, vous vous exposez à de graves ennuis avec la justice.

À lire aussi : Un pervers se connecte à la caméra installée dans la chambre de sa fille et entre en contact avec elle

camera surveillance

45 000 euros d’amende si vous filmez un espace public

L’espace public appartient, finalement, à l’Etat. Le gouvernement ou la collectivité sont donc les seules à pouvoir décider de filmer l’espace public. De même, si vous filmez une partie du jardin de vos voisins, ces derniers peuvent se retourner contre vous. C’est en effet une atteinte à la vie privée d’autrui qui peut vous coûter 45 000 euros d’amende, et un an derrière les barreaux. Si cette maire aperçoit une voiture mal garée sur Google Maps et ordonne qu’on lui mette une amende, vous n’avez pas tous les pouvoirs. Sachez également que, si vous filmez un invité à son insu, cela peut également être considéré comme une atteinte à la vie privée. Votre caméra de surveillance doit surtout servir à filmer votre domicile lorsque vous êtes absent.

À lire aussi : Chaque matin il se rendait sur la tombe de son ex-femme… les caméras de surveillance ont découvert la vérité

0