Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Lifestyle

L’orbiting : cette nouvelle technique perverse et malsaine pour quitter sa/son partenaire !

Publié par Salomee le 18 Juin 2020 à 14:24
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Vous connaissez surement tous le « ghosting » , une technique consistant à rompre avec sa moitié en l’ignorant totalement, laissant celle-ci dans un total désarroi. « L’orbiting » est une manière encore plus perverse de mettre un terme à une relation. On vous explique en détails en quoi consiste cette nouvelle manière de rompre avec son/sa partenaire.

À lire aussi : Mariée à un homme musclé, une femme ronde se fait régulièrement insulter, sa réponse à ses détracteurs est parfaite ! (vidéo)

L’orbiting ou ignorer tout en restant présent dans la vie de son/sa partenaire

L’orbting est similaire au « ghosting » dans le sens où la personne met un terme unilatéralement à la relation, sans prévenir et sans donner d’explications. Mais, au contraire, la personne qui utilise cette nouvelle technique de l’orbiting continue de rester présente dans la vie de son/sa partenaire. Comment ?

Elle utilise les réseaux sociaux en guise de piqûres de rappel. En effet, alors que cette personne ignore vos appels incessants, vos messages endiablés, elle like vos photos, commente des publications, regarde en permanence vos stories Instagram. Celui qui orbite cherche simplement à faire ressentir sa présence, sans l’assumer. C’est pourquoi cette technique est particulièrement perverse, dans le sens où la personne qui subit ce comportement arrive difficilement à passer à autre chose.

C’est Anna Lovine, une journaliste américaine, qui a mis en lumière ce comportement. Cette femme en a fait les frais après une rencontre Tinder. Comme elle l’explique, cette technique permet d’être « assez proche pour se voir ; assez loin pour ne jamais parler » . Pour elle, ces personnes font de l’orbiting pour 3 raisons : soit cet individu est dans une « obligation sociale qui le pousse à aimer vos photos » , soit la personne « ne se rend même pas compte » , soit « elle a peur de manquer sans pour autant avoir besoin de communication directe avec vous » . Au bout du compte, vous êtes laissés en « orbite » et devenez la victime du mal-être de votre ancien(ne) partenaire.

Vous l’aurez compris, ce genre de manipulation séductrice ne risque pas de vous faire du bien mais plus de chambouler votre confiance en vous. Le mieux : supprimer la personne des réseaux, pour l’empêcher de continuer de sévir dans l’ombre. 

À lire aussi : Accro au sexe, sa vie est un véritable cauchemar, elle supplie même régulièrement son petit-ami de la « soulager »

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.