Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Confinement : Le gouvernement serre la vis et sévit

Publié par Sacha JOUANNE le 26 Mar 2021 à 16:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Matignon a publié, ce vendredi 26 mars, un communiqué de presse indiquant que les contrôles des forces de l’ordre vont « s’intensifier dès ce jour » et principalement dans les « gares, aéroports et péages routiers » . Gérald Darmanin a précisé que plus de 90.000 policiers et gendarmes vont être mobilisés, à partir de ce vendredi.

matignon-annonce-contrôles-renforcés

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron : cette terrible annonce que vient de faire le Président

Plus de contrôles dans les gares, les aéroports et les péages routiers

Le gouvernement veut absolument faire respecter les mesures de confinement, appliquées dans certains départements. À la suite d’une réunion, ce vendredi 26 mars, entre le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin et le Premier ministre, Jean Castex, un communiqué de presse a été publié par Matignon. Il annonce que les forces de l’ordre vont intensifier les contrôles, dès aujourd’hui, dans les gares, les aéroports et les péages routiers. « À partir de ce vendredi, il y a plus de 90.000 policiers et gendarmes mobilisés sur les péages, dans les gares et les aéroports pour contrôler. Ils vont faire beaucoup de pédagogie et ils verbaliseront les récalcitrants » , a précisé Gérald Darmanin.

L’objectif de cette annonce est de limiter les déplacements, sans motifs valables, entre les territoires confinés et ceux seulement sous couvre-feu. « On veut s’assurer qu’il n’y ait pas de changement de département et que les Français acceptent bien de rester sur leur territoire » , a déclaré, le ministre de L’Intérieur. Pour rappel, pour se déplacer entre ces territoires, il faut avoir une attestation dérogatoire avec un motif familial impérieux ou professionnel.

« Une course contre la montre est engagée »

Dans son communiqué, Matignon a précisé que les policiers vont, tout de même, poursuivre « les contrôles de respect des gestes barrière » . Le port du masque et le respect de la distanciation sociale vont être alors davantage scrutés par les forces de l’ordre.

La pression actuelle des hôpitaux de France et notamment en région parisienne est très forte. Dans son communiqué, Matignon parle d’une situation « critique avec l’entrée en action de la troisième vague et la prédominance du variant britannique » . Avant d’ajouter « Une course contre la montre est engagée » .

>>> À lire aussi : Jean Castex : Les propos très inquiétants du Premier ministre sur la « troisième vague » (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.