Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

« Tout le monde déteste le confinement » : Des manifestations anti-confinement ont eu lieu dans plusieurs villes de France ! (vidéo)

Publié par Lucie B le 30 Oct 2020 à 10:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Mercredi 28 octobre, le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé l‘instauration d’un confinement national pour une durée de 4 semaines. Une décision qui n’a pas plus à certains, qui ont décidé de faire des manifestations anti-confinement. 

À lire aussi : Pour retrouver sa Tesla volée, une femme use d’une pratique infaillible !

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Une manifestation parisienne peu encadrée

Jeudi 29 octobre, quelque 200 personnes se sont rassemblées spontanément, place de la République, à Paris. Ces personnes sont venues manifester contre le confinement. Cette manifestation anti-confinement surprise a commencé par des tirs de feux d’artifice. Puis, le cortège a décidé de se mettre en mouvement, direction rue du Temple. Ils ont crié leurs slogans : « et tout le monde déteste le confinement », « Macron démission », « Français, réveillez-vous ». Pendant deux heures, cette manifestation anti-confinement va se dérouler, sans le moindre encadrement policier. Arrivés à Châtelet, les manifestants, qui ne portent pas de signes distinctifs, décident de se mettre à renverser toutes les poubelles qu’ils croisent. Un Starbucks verra sa vitrine brisée.

La seule confrontation avec la police de la soirée, se fera à Beaubourg. Les policiers lancent des gaz lacrymogènes, sans sommation. Les clients des restaurants en terrasse, doivent se réfugier à l’intérieur des restaurants. La manifestation anti-confinement s’arrête place Sébastopol. À l’approche du couvre-feu de 21 heures, des policiers en tenues s’approchent des manifestants, qui se dispersent en courant. À 21 heures, Paris a retrouvé son calme.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Des faits similaires à Toulouse et à Rouen

Il y a eu d’autres manifestations anti-confinement, jeudi 29 octobre. À Toulouse, une centaine de personnes ont manifesté dans les rues de la ville rose. Les mêmes slogans ont été scandés. Aucun heurt ou incident avec la police n’est à déclarer pour cette manifestation surprise. À Rouen, une manifestation anti-confinement a rassemblé une centaine de personnes, près de l’hôtel de ville. Ce rassemblement fait suite à un appel sur Facebook et WhatsApp. Il a cessé à l’approche du couvre-feu.

À lire aussi : Affrontement : De violentes altercations éclatent entre des Turcs et des Arméniens ! (VIDEO)