Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Quelle est l’histoire et la signification de l’expression « se mettre sur son trente et un » ?

Publié par Mélaine le 30 Déc 2018 à 18:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ah la langue française ! Entre les mots et les expressions, nous avons bien du travail ! Certaines expressions, justement, nous échappent.

Publicité

 

On les utilise, sans les comprendre vraiment et on a bien du mal à les écrire. Et pourtant, elles sont des trésors de notre Histoire et font partie intégrante de notre patrimoine.

 

Publicité

Aujourd’hui, voyons ensemble l’une d’entre elle, que vous avez très certainement déjà eu l’occasion d’utiliser à plusieurs reprises. Celle de « se mettre sur son trente et un« . Comme d’habitude, nous vous conseillons de faire une pause et de réfléchir à ce qu’elle pourrait bien vouloir dire. Son origine va vous surprendre !

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

 

Prêt ?

Publicité

 

Histoire de l’expression « se mettre sur son trente et un« 

Pour comprendre d’où vient cette expression, nous plongeons au cœur du moyen-âge. Nous sommes chez les tisserands. Leur activité est particulièrement contrôlée. Et en fonction de chaque tissu qu’ils confectionnent, il y a un nombre prédéfinis de fils à utiliser.

Et pour les vêtements de luxe de l’époque, ils devaient être tissés de trente fois cent fils. C’est ce qu’on appelle un trentain. Se mettre sur son trentain signifiait alors de mettre ses plus beaux habits. C’est la déformation populaire qui aurait fait passer se mettre sur son trentain à se mettre sur son trente et un.

Publicité
élaboration d'un trentain

Le métier à tisser, Van Gogh, 1884

Il faut ajouter qu’une autre explication serait également plausible. Celle d’un jeu de cartes du XIXème siècle. Appelé le « trente et un« , le but de ce jeu était d’obtenir trente et un points. Ce but revêtait du caractère merveilleux et exceptionnel tant il était difficile à atteindre.

 

Quoiqu’il en soit, l’expression garde un sens clair. Se mettre sur son trente et un, c’est encore aujourd’hui, faire des efforts, se parer de ses plus beaux habits et d’émerveiller les autres, tant cela peut parfois être rare.

Publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN