Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Reconfinement : Les cours en distanciel autorisés dans les lycées !

Publié par Lucie B le 06 Nov 2020 à 10:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Jeudi 5 novembre, dans le point hebdomadaire du gouvernement, sur l’épidémie de coronavirus dans le pays, le ministre Jean-Michel Blanquer a fait plusieurs annonces concernant les lycées.

À lire aussi : Elle explique comment créer soi-même des faux cils et fait le buzz avec son étrange méthode ! (Vidéo)

Une situation tendue dans les lycées

Depuis le lundi 2 novembre, jour de rentrée scolaire, certains lycées français sont bloqués par des lycéens et certains professeurs inquiets et en colère. La raison : la difficulté de faire appliquer le protocole sanitaire dans ces établissements scolaires, souvent bondés d’élèves. Sur Twitter, depuis plusieurs jours, avec le hashtag, BalanceTonProtocoleRenforce, des lycéens partagent des photos et vidéos des couloirs, cour de récréation, noir de monde. Les réfectoires sont dans une situation sanitaire extrêmement tendue. Pas de masque, salle bondée, sans possibilité de distanciation sociale.

Le ministre de l’Éducation nationale refuse de fermer les lycées. Il faut à tout prix assurer la continuité pédagogique qui avait été mise à mal lors du premier confinement. Jean-Michel Blanquer a cependant reconnu, dans une lettre adressée aux chefs d’établissements, que les mesures « sont, à l’évidence, plus difficiles à appliquer au lycée, où les déplacements des élèves sont plus nombreux et plus fréquents, et l’organisation de la restauration scolaire plus complexe ».

Un entre-deux

C’est pourquoi, dans sa prise de parole du jeudi 5 novembre, le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé que chaque lycée devra mettre en place, dès lundi 9 novembre, des cours en distanciel pour les élèves par groupe de demi-classe. « Il convient désormais que chaque lycée établisse un plan de continuité pédagogique, mis en oeuvre jusqu’aux prochains congés scolaires, qui garantissent au moins 50 % d’enseignement en présentiel pour chaque élève ».

Le ministre avertit toutefois : « tous les élèves doivent travailler pendant la totalité du temps scolaire ordinaire, que ce soit en cours, en classe virtuelle ou en autonomie » . Pour que ce qui est de l’organisation du temps de travail, séparé en deux, présentiel et distanciel, les lycées ont la liberté de s’organiser comme ils le souhaitent. Malgré cette mesure, les syndicats appellent à maintenir la grève, prévue mardi 10 novembre.

Source : FranceInfo

À lire aussi : La Poste : ce gros chamboulement pour les fêtes de fin d’année !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.