Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

À la vieille du procès des attentats de 2015, « Charlie Hebdo » republie les caricatures de Mahomet (Vidéo)

Publié par Lucie le 01 Sep 2020 à 15:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que s’ouvre mercredi le procès historique des attentats de janvier 2015, « Charlie Hebdo » republie les caricatures de Mahomet qui avaient valu au journal les menaces et l’attentat des djihadistes. Découvrez cette Une dans la vidéo ci-dessous :

Une couverture qui reprend les caricatures du prophète Mahomet

Avant l’ouverture du procès des attentats de janvier 2015, Charlie Hebdo voulait faire un geste fort. En effet, la rédaction du journal a annoncé aujourd’hui que les caricatures du prophète Mahomet, qui avaient fait de l’hebdomadaire satirique une cible pour les djiadistes, seront republiées.

Le directeur du journal, Riss, a expliqué : « Nous ne nous coucherons jamais. Nous ne renoncerons jamais. La haine qui nous a frappés est toujours là et, depuis 2015, elle a pris le temps de muer, de changer d’aspect pour passer inaperçue et poursuivre sans bruit sa croisade impitoyable ». Le numéro dont la couverture reprend ces caricatures, sera disponible en kiosque dès demain et il est accessible en ligne depuis ce midi.

À lire aussi : Xavier Dupont de Ligonnès vivant : les révélations inattendues

« il fallait une bonne raison de le faire »

Ces douze caricatures avait été publiés par le quotidien danois Jyllands-Posten, le 30 septembre 2005. Puis, elles avait été publiées par Charlie Hebdo en 2006. Ces caricatures montraient le prophète portant une bombe au lieu d’un turban ou en personnage armé d’un couteau flanqué de deux femmes voilées en noir. De plus, outre ces caricatures danoises, la une du prochain Charlie Hebdo, sous le titre de « Tout ça pour ça », reprend une caricature du prophète que le dessinateur Cabu, assassiné le 7 janvier 2015, avait dessinée.

La rédaction de Charlie Hebdo a indiqué : « On nous a souvent demandé depuis janvier 2015 de produire d’autres caricatures de Mahomet. Nous nous y sommes toujours refusés, non pas que cela soit interdit, la loi nous y autorise, mais parce qu’il fallait une bonne raison de le faire, une raison qui ait un sens et qui apporte quelque chose au débatReproduire cette semaine de l’ouverture du procès des attentats de janvier 2015 ces caricatures nous a alors semblé indispensable« . La dernière caricature de Mahomet publiée par le journal avait figuré en « une » du numéro suivant la tuerie de 2015. Cette caricature montrait le prophète portant une pancarte « Je suis Charlie », accompagné du titre « Tout est pardonné ».

Source : Franceinfo

À lire aussi : Pass Navigo : la très bonne nouvelle qui vient de tomber !

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.