Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Violence verbale : des mots comme des balles pour dénoncer le harcèlement moral

Publié par La Rédaction le 01 Nov 2014 à 14:54
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Il n’y a pas que la violence physique, il y a aussi la violence verbale. Si le harcèlement moral fait partie des grandes causes de suicide chez les jeunes, il ne faut pas oublier que c’est avant tout un phénomène de société. Nourrie de stéréotypes ou de méchanceté gratuite et infondée, la violence verbale peut amener une personne à se remettre dangereusement en question. Avant que l’irrémédiable ne soit commis, il est important de savoir repérer, écouter et conseiller les personnes qui en souffrent.

La suite après cette publicité
La suite aprés cette video

Récemment, l’agence italienne Armando Testa a mis en place une campagne de sensibilisation baptisée « Words can kill », soit « Les mots peuvent tuer ». Sur les affiches, des images chocs, et qui amènent à réfléchir. Il s’agit d’une suite de portraits ; sur chacun d’eux, un mot, une injure. Le visage de la personne à qui il est attribué est fragilisé, cassé, comme de la porcelaine. Message à retenir : les mots peuvent être aussi destructeurs que des balles. Ce n’est pas parce que des blessures ne saignent pas qu’elles ne sont pas réelles.

Depuis sa publication, cette campagne a fait grand bruit et a ému l’opinion publique sur la portée des mots. Si c’est un public jeune qui est évidemment la première cible de ses images, il reste à espérer que chacun songera aux conséquences réelles des mots avant de les employer.

« Niger » - « Nègre »

« Niger » – « Nègre »

« Terrorist » - « Terroriste »

« Terrorist » – « Terroriste »

« Thief» - « Voleur »

« Thief» – « Voleur »

« Fatty » - « Lourdeau »

« Fatty » – « Gros »

EN BONUS : quand la violence verbale laisse des cicatrices physiques 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.