Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sport

Des chutes improbables et terribles à cause de la pluie aux Mondiaux de Cyclisme en Angleterre (vidéo)

Publié par Maxime le 24 Sep 2019 à 19:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Du 22 au 29 septembre, les routes du Yorkshire accueillent les championnats du monde de cyclisme sur route 2019 dans des conditions dantesques.

La suite après cette publicité

Les meilleurs coureurs et coureuses de la planète s’affronteront sur les onze épreuves tracées par l’Union cycliste internationale (UCI) dans le nord-est de l’Angleterre. Mais la région n’est pas vraiment connue pour son climat méditerranéen, bien au contraire. Les averses et pluies abondantes sont monnaie courante dans le Yorkshire et les cyclistes n’y échappent pas.

>>>À lire aussi : En montrant ses fesses aux coureurs du Tour de France, il ne s’attendait sûrement pas à ça

La suite après cette publicité

Des chutes en pagaille lors des championnats du monde de cyclisme

Lors du contre-la-montre des moins de 23 ans, plusieurs coureurs sont tombés à terre en raison des intempéries. La chaussée, bien trop souvent glissante voir même inondée, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus, était parfois impraticable. Le Danois Johan Price-Pejtersen, vainqueur de l’épreuve chronométrée espoir aux championnats d’Europe a lourdement chuté à cause d’une flaque d’eau sur la route d’Harrogate. Complètement trempé et visiblement sonné par ce coup du sort, le coureur de 20 ans a abandonné tout espoir de sacre mondial.

Quelques minutes plus tard, le Hongrois Valter Attila a connu pareille mésaventure sur une autre partie du tracé. Le coureur est parti à la faute après avoir été surpris par un trou d’eau. Il a dérapé sur plusieurs mètres avant de tomber du vélo de manière spectaculaire.

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : Au Tour d’Espagne, la voiture d’un directeur sportif s’encastre dans un mur (vidéo)

« Les conditions étaient terribles, mais il fallait le faire »

L’épreuve a finalement été remportée par le Danois Mikkel Bjerg qui signe un triplé historique aux Championnats du monde. Après 2017 et 2018, il remporte son troisième maillot arc-en-ciel sur le contre-la-montre espoirs. « Les conditions étaient terribles, mais il fallait le faire. Pas mal sont restés plantés sur la route, moi j’y suis allé à fond, tout en m’adaptant » expliquait-il à l’arrivée, bien heureux de ne pas avoir connu le même sort que ses adversaires.

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : Une plantation sauvage de cannabis démantelée grâce à l’hélicoptère qui filme le Tour d’Espagne

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.