Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sport

En plein combat, son téléphone tombe sur le tatami et la décision de l’arbitre est radicale (vidéo)

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 08 Fév 2022 à 7:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une scène surréaliste a eu lieu samedi 5 février, lors du tournoi Paris Grand Slam 2022. La judokate française Priscillia Gneto s’est vu disqualifier après avoir fait tomber son portable sur le tatami lors d’un combat.

>>> À lire aussi : « Ce qu’elle dit est faux à 100% » : le compagnon de la judokate Margaux Pinot nie totalement les faits de violences

Elle est disqualifiée après avoir fait tomber son téléphone en plein combat

Alors qu’elle combattait pour atteindre la finale des -57KG, Priscillia Gneto a vécu une drôle de mésaventure. En effet, lorsqu’elle était opposée à la japonaise Momo Tamaoki, elle a fait tomber son téléphone portable en plein combat sur le tatami, une chose interdite. Une scène assez incompréhensible qui a surpris les deux combattantes mais aussi l’arbitre.

C’est la Japonaise qui a ramassé le portable avant de le donner à l’arbitre. Un petit moment de flottement a eu lieu. L’arlbitre est alors allé déposer le portable sur table des juges et leur demander de prendre une décision. Malheureusement, ils ont décidé de disqualifier la Française pour ce fait. Malgré tout, Priscillia Gneto a pu se consoler avec une médaille de bronze.

>>> À lire aussi : Un enfant de 2 ans commande pour 2000$ d’objets en utilisant le smartphone de sa mère

0