Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sport

Peng Shuai : Ce geste de soutien envers la tennisman portée disparue Peng Shuai fait polémique

Publié par Camille Lepeintre le 26 Jan 2022 à 6:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Absente du tournoi de l’Open d’Australie, la tenniswoman chinoise, Peng Shuai continue d’inquiéter les supporters depuis la polémique de sa disparition en novembre dernier. Les organisateurs ont autorisé les spectateurs à porter des tee-shirts de soutien envers la joueuse.

>>> À lire aussi : Peng Shuai, tenniswoman de 35 ans, a accusé un haut dirigeant d’agression sexuelle puis a disparu...

Après Djokovic, la polémique Peng Shuai

Depuis que l’ancienne numéro un mondiale du double Peng Shuai a accusé l’ancien vice-Premier ministre Zhang Gaoli de viol sur le réseau social Weibo, le monde du tennis n’a plus aucune nouvelle. Disparue des radars pendant près de trois semaines en novembre dernier, les deux vidéos diffusées en mi-décembre où elle est réapparue n’ont pas certifié qu’elle se portait bien.

Dimanche, de nombreux spectateurs de l’Open d’Australie se sont affichés avec un tee-shirt à l’effigie de la joueuse de tennis, arborant le slogan : « Où est Peng Shuai ? » . Une prise de position que les organisateurs du tournoi n’ont pas appréciée. Un porte-parole de la Fédération australienne de tennis a déclaré que l’Open d’Australie « n’autorise pas les vêtements, banderoles ou pancartes politiques » .

Where is Peng Shuai T-Shirts

Les organisateurs de l’Open d’Australie mis sous pression

Un militant australien en faveur des droits humains s’est empressé de récolter plus de 14.000 dollars australiens (l’équivalent de 9.000 euros) dans le but d’imprimer davantage de tee-shirts pour les distribuer aux spectateurs. Le gouvernement australien s’est également exprimé sur la question : « C’est très inquiétant et je pense que nous devrions parler de ces problèmes » , a encouragé mardi le ministre de la Défense, Peter Dutton, sur Sky News.

« Nous ne voulons pas entraîner le sport sur le terrain de la politique, mais ce n’est pas une question politique, c’est une question de droits de l’homme concernant le traitement d’une jeune femme qui affirme avoir été agressée sexuellement » , a-t-il ajouté.

Résultat, l’organisation du tournoi a annoncé mardi l’autorisation du port de tee-shirts en soutien à Peng Shuai « à condition qu’ils ne débarquent pas comme une foule hostile pour semer le désordre mais qu’ils soient pacifiques » , a déclaré Craig Tiley, patron de l’Open d’Australie.

Espérons que ce soutien aidera à faire éclore la vérité sur le cas de Peng Shuai !

>>> À lire aussi : « Nous, nous sommes les sangs purs » : la déclaration choc de Novak Djokovic à un journaliste non-vacciné

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER