Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sport

Paralysée des jambes, cette femme entreprend une randonnée de plus de 3000 kilomètres !

Publié par Charlene le 11 Juil 2016 à 17:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Stacy Kozel est une femme extrêmement courageuse. Paralysée des jambes, elle a décidé d’entreprendre l’une des randonnées les plus difficiles et les plus dangereuses au monde. Et vous savez quoi ? Elle fait plus de 3000 kilomètres…

Stacy2

Cette femme de 41 ans n’a comme qui dirait, pas eu de chance dans la vie. À 19 ans à peine, on lui détecte un lupus, une maladie qui attaque son système immunitaire et qui la suivra toute sa vie. Peu de temps après, un accident de voiture n’arrangera pas son état de santé.

 

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Stacy sera paralysée des bras, du tronc et des jambes. Une rééducation lui sera prescrite pour l’aider à retrouver l’usage de ses bras et du haut de son corps. Elle finira en fauteuil roulant, jusqu’à ce qu’elle entende parler de prothèses Allemande high-tech. Problème ? Une seule prothèse coûte 68 000€.

 

Le second problème concerne son assurance qui n’a pas jugé nécessaire qu’elle puisse avoir ces prothèses bioniques qui lui permettraient de retrouver l’usage de ses jambes. Mais Stacy n’avait pas dit son dernier mot et s’est battue durant des mois pour obtenir gain de cause. Elle a réussi !

Stacy4

Suite à quoi elle s’est lancée dans une randonnée de 3500 kilomètres, le sentier des Appalaches. Par cette randonnée, elle souhaite se prouver à elle-même que tout n’est pas fini et qu’elle ne se laissera pas la maladie prendre le dessus. Elle souhaite également prouver aux assureurs que les prothèses bioniques ont un bel avenir devant elles et que si elles permettent à des personnes handicapées de retrouver une vie presque normale, alors cela ne devrait pas être un luxe de pouvoir les obtenir.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

 

Stacy3

Stacy1

Source photos / à la une : Stacey Kozel / Facebook