Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous : pourquoi les joueurs de tennis hurlent lorsqu’ils frappent la balle ?

Publié par Lou Tabarin le 21 Août 2022 à 14:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Chaque jour, le TDN vous propose une nouvelle connaissance insolite que vous ignoriez sûrement. Des anecdotes dont vous pourrez vous vanter lors de votre prochain repas en famille ou d’une soirée entre amis.

Publicité

Après s’être demandé si la Bretagne était vraiment la région championne des bars, on va s’intéresser à une question plus sportive. Vous l’avez sans doute remarqué, ou plutôt entendu, les joueurs de tennis ne font pas preuve de discrétion lorsqu’ils sont sur les courts. À votre avis, pourquoi poussent-ils des cris dès qu’ils frappent la balle ? 

Tennis

Pourquoi les joueurs de tennis poussent des cris lorsqu’ils frappent ?

Set, ace, revers, Grand Chelem… si ces mots ne vous disent rien, c’est que vous ne faites pas partie des adeptes du tennis. Qu’ils soient pratiquants ou simples spectateurs, les fans du sport de raquette ne s’en lassent pas.

Publicité

À l’origine, le tennis n’était qu’un dérivé anglais du jeu de paume. Né au milieu des années 1800, ce sport se caractérise par une série de sets. Les matchs sont disputés en duel (on dit alors que c’est un jeu en simple), ou en 2 vs. 2 (jeu en double).

Les exploits de Serena Williams ou de Rafael Nadal ont marqué des générations. À chaque compétition, les joueurs et joueuses de tennis donnent tout pour remporter le match. Cela donne lieu à des combats sans pitié, qui n’ont rien à envier à la boxe ou au MMA.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Concentrés, les sportifs contiennent leurs émotions et font preuve d’un sang froid exceptionnel. Lorsque l’arbitre signe la fin du match, la pression retombe. Le Français Benoît Paire nous a offert une belle démonstration en février dernier, lorsqu’il a explosé sa raquette dans les vestiaires.

Publicité

Si le silence est de mise dans les courts, concentration oblige, un son vient toujours s’ajouter à l’ambiance. À chaque frappe, les joueurs de tennis poussent des cris venus du fond de leurs entrailles. Mais à quoi est-ce dû ?

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Des études ont prouvé que les hurlements des joueurs de tennis avaient plusieurs conséquences sur leur jeu. Premièrement, ils augmentent la puissance et la vitesse de la frappe, comme l’estiment des chercheurs texans. Interrogé par Maxisciences, le psychologue du sport Victor Thompson explique ce phénomène : « la force d’expiration concomitante à la contraction des muscles abdominaux donne plus de puissance au moment de la frappe » .

Publicité

Un peu comme le Haka des All Blacks au rugby, les cris permettent aux joueurs de tennis de déstabiliser leur adversaire. Celui-ci a alors plus de mal à réagir rapidement et prédire la direction ou l’effet donné à la balle.

Le record du cri le plus fort revient à la joueuse biélorusse Victoria Azarenka, avec 105 décibels. Elle et Maria Sharapova sont les championnes toutes catégories des hurlements. C’est d’ailleurs une femme qui a lancé la mode du « grunting », nom anglophone donné à cette habitude. Monica Seles, gagnante de Roland-Garros à seulement 16 ans en juin 1990, est aussi tristement célèbre pour avoir été poignardée par un spectateur en plein match.

Les joueurs bruyants sont de moins en moins appréciés dans la discipline. En plus d’agacer leur adversaire, le public et les téléspectateurs, ils peuvent être considérés comme des tricheurs. La limite entre le respect des règles et les hurlements est cependant encore très floue. Si les cris venaient à être prohibés, les oreilles de tout le monde se porteraient bien mieux !

Publicité

RETROUVEZ D’AUTRES SAVOIRS INSOLITES DU TRIBUNAL DU NET, ICI !