Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Un soldat autrichien condamné pour un tatouage de croix gammée sur un testicule

Publié par Nicolas F le 13 Juin 2021 à 16:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Il y a des erreurs de jeunesse que l’on préfère oublier. Mais il est nettement moins facile de se débarrasser d’une réputation si on l’inscrit de façon indélébile sur son corps. Un soldat autrichien a été condamné à de la prison à cause d’un tatouage nazi sur un testicule.

>>> À lire aussi : Des graffeurs recouvrent les croix gammées des murs de Berlin et le résultat est vraiment cool !

Un tatouage qu’il regrette mais qui lui coutera sa liberté

On peut un jour regretter d’avoir un oiseau tatoué sur les fesses, un dauphin sur l’épaule ou un cœur sur la poitrine. Au pire, ces tatouages seront perçus comme ridicules et la meilleure solution sera de les assumer et d’en rire. Mais lorsque ces tatouages reflètent une pensée philosophique, politique ou une appartenance à courant controversé, ils risquent alors de vous poser de graves problèmes.

>>> À lire aussi : Pour s’opposer à la tenue d’un festival néo-nazi, un village allemand rachète tout le stock de bières des alentours

Ivre, il demande à un ami de lui tatouer une croix gammée

À Klagenfurt, en Autriche, un jeune homme de 29 ans n’a pas réussi à convaincre le tribunal. Ce soldat a été condamné à 19 mois de détention à cause de la croix gammée qu’il avait fait tatouer sur un testicule. Le jeune homme côtoyait autrefois des groupes néo-nazis et des groupes d’extrême droite. Ce militaire, qui a aujourd’hui totalement quitté ces mouvements, a expliqué comment il avait été enrôlé. De par son éducation et le milieu dans lequel il a grandi, il voulait tout faire pour être antisystème. « J’ai simplement eu de mauvaises fréquentations », explique-t-il à la cour. « Pour nous, dès qu’il y avait quelque chose d’interdit, on s’y intéressait. Mais nous avons tous sous-estimé l’énorme erreur que nous faisions ».

>>> À lire aussi : Tatouage erreur de jeunesse, offrez leur une deuxième vie : 19 photos avant / après

Son tatouage au testicule est considéré comme une glorification de l’époque nazie

À la barre, le soldat repenti a expliqué comment un soir, sur un coup de tête, alors qu’il avait descendu deux bouteilles d’alcool, il a demandé à un de ses amis de lui tatouer la croix gammée sur ses parties intimes. L’existence de son tatouage a été rendue publique alors qu’il l’avait montré à deux occasions à des collègues à l’armée, une fois de plus lorsqu’il était ivre. Il a avoué qu’il n’y avait aucune explication valable pour justifier le tatouage et que depuis lors il s’était documenté sur le sujet. Par ailleurs, il était aussi jugé pour avoir posté du contenu de propagande néonazie sur les réseaux sociaux, ainsi que pour avoir collé clandestinement des posters dans un musée. En Autriche, toute forme de glorification de l’époque nazie, quelle qu’elle soit, est toujours sanctionnée par une peine de prison. Depuis 1992, la loi a été renforcée et prévoit le même sort à quiconque qui tiendrait des propos négationnistes.

>>> À lire aussi : 15 tatouages « erreurs » magnifiquement bien rattrapés ! Quand le tattoo a droit à une seconde vie

soldat condamné tatouage croix gammée testicule

L’image d’illustration ne représente pas l’individu dont il est question dans l’article – Crédits : Pixabay
close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail