Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

Les 12 coups de midi : Paul ridiculise Jean-Luc Reichmann à cause d’une faute d’orthographe

Publié par Claire JONNIER le 26 Sep 2019 à 11:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas sévi dans les 12 coups de midi ! Mais ce mardi 24 septembre, nous retrouvons Paul comme à la bonne époque avec des fautes à corriger. Et pour le coup, il s’agit d’une vilaine faute d’orthographe qui va ridiculiser Jean-Luc Reichmann. Découvrez cette séquence dans la vidéo ci-dessous

La suite après cette publicité

À lire aussi : 12 coups de midi : Paul corrige une nouvelle erreur commise par la production

Les 12 coups de midi : une nouvelle leçon à la production

La suite après cette publicité

Dès le début de sa participation à l’émission des 12 coups de midi, Paul n’avait pas hésité à corriger la production pour des erreurs dans les questions. D’ailleurs, c’était même devenu assez embarrassant pour Jean-Luc Reichmann et la voix off, Zette. Au bout d’un certain temps, tout le monde avait mis les bouchées doubles pour tout vérifier.

Mais pas ce jour-là. Tout commence avec l’épreuve du « coup par coup » qui oppose l’étudiant en histoire à ses concurrents. Le but, c’est de trouver les plus célèbres pâtissiers dans une liste de noms. Et parmi eux, on trouve Théodore Monod, un célèbre scientifique. Problème, c’est que Monod est orthographié Monot.

>> À lire aussi : Les 12 coups de midi : Paul devient le cauchemar de Zette !

La suite après cette publicité

Paul, le tatillon de l’orthographe

Pour Paul, impossible de passer à côté de cette faute d’orthographe. D’autant plus qu’il admire l’homme en question. En effet, il explique que « c’est un biologiste explorateur. » Il poursuit en expliquant qu’il « a écrit des livres sur la biologie, le désert en fonction des écosystèmes. Il est mort à 98 ans. » Et d’un seul coup, il ne peut plus se retenir. Et c’est ainsi qu’il regarde Jean-Luc Reichmann et lui dit tout naturellement : « Mais Monot par contre c’est un “d” à la fin, c’est pas un “t”.»

Évidemment, l’animateur est immédiatement embarrassé sur le plateau des 12 coups de midi : « Oh la vache… oh la vache.» Et il demande automatiquement la régie de rectifier. « Vous pouvez rectifier sans que personne ne s’en aperçoive s’il vous plaît ? » Une foie fait, le candidat ne peut s’empêcher d’être content : « Ah c’est bon là, c’est bien ! Oui, je suis un psychopathe, j’aime pas les fautes »

La suite après cette publicité