Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Christian Quesada : Il sort du silence pour la première fois dans TPMP et fait de lourdes révélations

Publié par Romane TARDY le 29 Sep 2022 à 10:28

C’est l’affaire de la semaine. Christian Quesada, qui se faisait oublier, est de retour en prison. Il n’aurait pas respecté les règles de sa liberté conditionnelle. TPMP s’est évidemment emparé du sujet. Guillaume Genton a même révélé son entretien téléphonique avec celui qui est accusé de corruption de mineurs et de détention d’images pédoponorgraphiques. L’ancien maitre de midi est donc enfin sorti du silence. Découvrez les commentaires de Guillaume Genton sur cet échange dans la vidéo ci-dessous.

A lire aussi : Christian Quesada s’en prend à Jean-Luc Reichmann dans une lettre

Christian Quesada de retour en prison

C’est une histoire qui a bouleversé la France entière. Alors qu’il avait triomphé dans Les 12 coups de midi, Christian Quesada se retrouve quelque temps après sa participation au jeu accusé de corruption de mineur et de détention et diffusion d’images pédopornographiques. Il est alors arrêté le 25 mars 2019. L’ancien champion est ensuite finalement libéré en mars 2021. Depuis, il se faisait très discret et était même devenu méconnaissable.

quesada

Toutefois, suite au non-respect de ses obligations liées à sa libération conditionnelle, le père de famille est retourné en prison ce mardi. Il a de nouveau été interpellé et placé en détention à Perpignan. Il pourrait refaire un long séjour en prison.

En effet, l’ancien champion du jeu de TF1 était sorti prématurément en 2021, alors qu’il avait été condamné à trois ans ferme. Il avait purgé seulement les deux-tiers de sa condamnation en bénéficiant d’une remise de peine. N’ayant finalement pas respecté son suivi sociojudiciaire, Christian Quesada risque jusqu’à trois ans de prison supplémentaires. En effet, il s’agit de la sanction maximale en cas de non-respect des obligations judiciaires. Il devrait au moins rester un an pour aller jusqu’à la fin de sa peine initiale. La décision finale devrait tomber courant octobre.

A lire aussi : Christian Quesada : révélation choquante après sa sortie de prison… de retour sur le devant de la scène

Il sort du silence dans un entretien téléphonique

Touche pas à mon poste s’est évidemment de nouveau penché sur l’affaire ce mercredi soir. Si Gilles Verdez a affirmé que Christian Quesada aurait de nouveau tenté de contacter des mineurs sur les réseaux sociaux, Guillaume Genton de son côté a réussi à s’entretenir au téléphone avec le détenu ce mercredi 28 septembre. Il s’agit des premières déclarations de Christian Quesada depuis son incarcération de 2019.

Dans cet audio, l’ancien champion de TF1 minimise les faits : « Les faits pour lesquels j’ai été mis en examen, ils sont clairs, ça s’appelle la corruption de mineurs, ça s’appelle un délit, je ne suis pas un criminel, je suis un délinquant » .

Christian Quesada a également évoqué les dossiers retrouvés dans son ordinateur : « Il faut savoir que pour la justice française, un cliché pédopornographique c’est quand une fille est en culotte et en soutien-gorge et qu’elle a moins de 18 ans. Oui, il y a même plus que ça, mais pour l’inconscient collectif, quand c’est pédopornographique, on met des enfants attachés….On est quand même très très très éloigné » .

L’ancienne star de jeu télé a même tenté de discréditer le témoignage de la jeune fille qui a porté plainte contre lui. « Quand vous faites venir quelqu’un qui n’est pas très équilibré au niveau psychiatrique qui annonce que j’étais en train de la violer alors que cette personne a porté plainte pour attouchements ce qui est déjà très différent et que bien évidemment comme il ne s’est rien passé avec elle ni le moindre attouchement, ni la moindre quoi que ce soit, sa plainte a été déboutée » .

Guillaume Genton a ensuite réagi à cette conversation téléphonique pour donner son ressenti : « Il ment, on a l’extrait du dossier de l’affaire qui stipule exactement ce qu’il y a dans les clés USB et les disques durs de Christian Quesada » . Le chroniqueur a alors listé les fameux dossiers retrouvés dans l’ordinateur du détenu dont certains étaient bien « des viols d’enfants de moins de dix ans » . Pour le chroniqueur, les choses sont claires : « C’est quelqu’un de très dangereux » .

Certains internautes n’ont d’ailleurs pas apprécié que TPMP lui donne la parole.

A lire aussi : Christian Quesada ruiné : Combien lui reste-t-il de ses gains des 12 coups de midi ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.