Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Des restes biologiques non-humains » : Des restes d’Ovni détenus par les États-Unis ?

Publié par Celine Spectra le 29 Juil 2023 à 22:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

David Grusch, un ancien officier du renseignement américain, a fait des déclarations sensationnelles lors d’une audition au Congrès. Selon lui, le gouvernement détient des preuves de l’existence de véhicules extraterrestres, mais les dissimule au public ainsi qu’au Congrès.

Ces allégations viennent s’ajouter à celles de deux anciens pilotes qui affirment avoir été témoins d’événements étranges impliquant des phénomènes aériens non identifiés.

>> À lire aussi : Une météorite, un Ovni ? Les internautes s’interrogent après le passage d’une boule de feu dans le ciel (Vidéo)

Des véhicules extraterrestres : des révélations secouent l’opinion

Lors d’une audition devant une commission parlementaire spécialisée dans la sécurité nationale, David Grusch, ancien membre du renseignement, a témoigné sous serment que le gouvernement des États-Unis détenait des engins spatiaux d’origine extraterrestre.

Selon lui, les autorités cacheraient délibérément des preuves de l’existence de ces objets non identifiés, ainsi que des restes de leurs opérateurs.

Ces informations ont été rendues publiques par The Debrief et ont immédiatement secoué l’opinion publique.

>> À lire aussi : Incroyable ! Un OVNI aurait été filmé lors du Jubilé de la Reine d’Angleterre ! (Vidéo)

Un témoin crédible, mais des détails classifiés

David Grusch, vétéran de l’armée de l’air, a servi pendant 14 ans en tant qu’officier du renseignement dans l’Air Force et la National Geospatial Intelligence Agency, atteignant le grade de colonel. Son expérience et son CV solide ont donné du crédit à ses déclarations.

Cependant, lors de l’audition, il a été contraint de ne pas divulguer de détails supplémentaires, arguant qu’il s’agissait d’informations classifiées.

Le gouvernement américain serait donc en possession de preuves convaincantes concernant ces phénomènes aériens non identifiés, mais il refuse de les rendre publiques, créant ainsi un mystère qui intrigue le public et suscite des questions sur ce qui pourrait être dissimulé.

Les prochaines étapes et les développements futurs seront suivis de près, car la quête pour percer le mystère des phénomènes aériens non identifiés continue de captiver l’imaginaire collectif.

>> À lire aussi : De plus en plus d’OVNI dans le ciel ? Ces images chocs qui viennent d’être dévoilées

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.