Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

Dans une école canadienne, il est interdit de parler de la série « 13 reasons why »…

Publié par Charlene le 25 Juil 2017 à 9:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

13 reasons why : la polémique

La suite après cette publicité

Voilà qui est surprenant, mais bel et bien vrai ! La série 13 reasons why avait fait un véritable carton sur Netflix. On ne s’y attendait clairement pas, et pourtant, cette série vaut vraiment le détour. Aussi tragique soit-elle. Mais peut-être aura-t-elle également permis d’ouvrir les yeux à certaines personnes. Néanmoins, elle a fait polémique, notamment dans les écoles. La série avait déclenché de nombreuses réactions, surtout sur les réseaux sociaux. Où elle était d’ailleurs devenue l’une des séries les plus commentées de l’année ! Mais certaines associations de parents d’élèves crient au scandale. Leur raison ? La série, produite par Selena Gomez, pourrait inciter des enfants influençables à passer à l’acte.

La suite après cette vidéo
13 reasons why polemique

Interdiction aux élèves d’en parler

Elle a clairement été accusée de « glamouriser les tendances suicidaires ». Et qu’elle renvoie « un portrait négatif des professionnels gérant ce problème ». Des propos tenus au sein d’une lettre de la Hamilton Wentworth District School Board (une école canadienne) envoyée aux parents d’élèves. Ceci afin de les inciter d’autant plus à surveiller leurs progénitures… D’après la magazine Variety, un collège du Canada, à Edmonton, aurait même indiqué aux parents que tout propos sur cette série était interdit au sein de l’établissement. La saison 2 risque de raviver la polémique. Quoi qu’il en soit, nous avons hâte de retrouver Clay et les autres. Prochainement sur Netflix !

La suite après cette publicité
Crédit photo / photo à la une : © Netflix

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.