Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

PPDA : Cécile Delarue balance comment le journaliste aurait brisé les carrières de certaines jeunes femmes (vidéo)

Publié par Mia le 29 Avr 2022 à 16:45
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Patrick Poivre d’Arvor (PPDA) n’est pas encore sorti d’affaire au sujet des accusations pour agressions sexuelles à son encontre. Pas comme Jean-Jacques Bourdin, qui lui s’apprête même à retourner à la télévision. Ce jeudi 28 avril 2022, une des plaignantes, Cécile Delarue, est justement revenue sur le dossier PPDA. Elle était invitée dans C à Vous et a délivré de nouvelles confidences glaçantes au sujet du présentateur.

Elle explique notamment comment les victimes de PPDA ont été reçus par la profession. Découvrez ses propos dans l’extrait ci-dessous.

Cécile Delarue prise pour cible dans l’affaire PPDA

Cécile Delarue n’est pas la seule plaignante dans le cadre de l’affaire PPDA. Plusieurs témoignages pour agression sexuelle s’enchaînent. Ce jeudi, cette dernière est cependant revenue sur ses déclarations. Elle a décidé de donner plus d’informations au sujet de ce qu’elle a vécu, auprès de Patrick Poivre d’Arvor. Elle a d’ailleurs fait des révélations terrifiantes à son sujet. La journaliste et dépositaire de plainte a notamment expliqué que PPDA était « intouchable » à l’époque. Et qu’elle avait donc peur de le refouler et de l’accuser. D’autant qu’il était protégé par beaucoup de personnes de la profession. Finalement, elle avoue s’être même sentie victime d’être une victime, dans cette affaire.

Dans ce cadre, lorsqu’elle a enfin pris la parole à ce sujet, Cécile Delarue dit s’être sentie épiée et réduite à cette affaire.Parfois même victime de discrimination au travail : « La première chose qu’on m’a dite, c’est : ‘Est-ce qu’il te l’a fait ?’. Ce sont des conversations de couloirs, des conversations de machine à café » .

« Il allait vous allumer, devant tout le monde, humiliation publique »

D’ailleurs, elle a avoué qu’il y avait carrément une « liste de filles » dans le métier. Une liste de femmes ayant eu des relations sexuelles avec PPDA. Apparemment, si vous étiez dans cette liste, vous auriez forcément des conséquences pour votre carrière. « Toute leur carrière avait forcément cette couleur-là. On ne les estimait plus à cause de ça » , explique Cécile Delarue au sujet des filles ayant eu des relations sexuelles avec PPDA.

Mais, Cécile Delarue avoue ne pas avoir été la seule à être victime de préjudices. C’était le cas d’autres plaignantes, mais aussi de filles n’ayant jamais porté plainte. Notamment cette jeune stagiaire, abusée par PPDA. « Si on voulait réussir, il ne fallait pas être en sa présence, parce qu’il allait vous allumer, devant tout le monde, humiliation publique. Concrètement, il fallait fuir cet homme » , a-t-elle également assuré dans C à Vous.

0