Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

« Vous ne serez pas payée ! » : Cyril Hanouna vire une chroniqueuse en pleine émission

Publié par Elodie GD le 20 Mai 2024 à 12:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

TPMP n’en finit pas de faire parler. Ce 17 mai, l’émission a commencé sur les chapeaux de roues avec une altercation entre Cyril Hanouna et l’une de ses chroniqueuses. En désaccord avec Baba, cette dernière a été sommée de quitter le plateau…

La suite après cette publicité

beatrice rosen salaire tpmp (1) Une ancienne chroniqueuse de TPMP dévoile son important salaire (VIDEO) Une ancienne chroniqueuse de TPMP dévoile son important salaire (VIDEO)

Cyril Hanouna, remonté contre François Hollande

Comme chaque jour de semaine, Cyril Hanouna et sa clique étaient de retour pour un nouveau numéro de TPMP ce 17 mai. L’occasion pour Baba d’annoncer qu’il serait présent à l’antenne le 20 mai, ce même s’il s’agit d’un jour férié. Visiblement agacé par les fréquentes pauses du mois de mai, l’animateur ne compte plus se plier aux jours fériés. Il a décidé que lui et son équipe feraient un « tout droit » jusqu’aux vacances scolaires.

La suite après cette publicité

Ce coup de gueule a également été l’occasion de partager son incompréhension vis-à-vis des vacances toutes les sept semaines. Une situation qu’il attribue à l’initiative de François Hollande.

« C’est lui qui a mis les vacances toutes les sept semaines. Comme lui, il ne voulait rien foutre, il s’est dit que toute la France n’allait rien foutre », s’agace Baba. « C’est un génie ce mec, sans rigoler. Ils ont trouvé un président, c’est un génie. La seule chose qu’il voulait faire, c’était de manger un osso-buco chez Géraldine Maillet », ajoute-t-il.

Cyril Hanouna congédie une chroniqueuse
La suite après cette publicité

Une chroniqueuse TPMP sur une liste des européennes Une chroniqueuse TPMP se lance en politique aux côtés de Florian Philippot Une chroniqueuse TPMP se lance en politique aux côtés de Florian Philippot

Une chroniqueuse s’en mêle

Mécontente de voir le mari de son amie, Julie Gayet, attaqué, la chroniqueuse n’a pas hésité à contredire Cyril Hanouna. « Comment expliquer qu’il soit si populaire alors ? », le questionne-t-elle. Ce à quoi Baba répond : « Quand tu ne fais rien, tu es populaire. Il fait marrer tout le monde. Il paraît qu’il veut devenir président. C’est comme si tu manges dans un restaurant avarié et que tu y retournes le lendemain ».

La suite après cette publicité

Une comparaison qui, là encore, n’a pas plu à son interlocutrice qui s’est empressée de le contredire une seconde fois. La fois de trop pour Cyril Hanouna. Lassé d’échanger avec une Géraldine Maillet bornée, il lui lance : « C’est bon, sortez, vous me faites ch*er. Vous ne faites pas l’émission aujourd’hui et vous ne serez pas payée ».

Géraldine Maillet congédiée

Visiblement contente de s’éclipser plus tôt que prévu, Géraldine Maillet répond : « C’est vrai ? Vraiment, j’enlève le micro. Si je ne fais pas l’émission, c’est normal que je ne sois pas payée ». Face à la chroniqueuse prête à quitter le plateau, Baba revient à de meilleurs sentiments : « On va vous payer quelque chose. Restez là, je vais vous donner deux-trois pièces. Une heure entamée, une heure payée ». Ce après quoi il lui donne une pièce de 2 euros.

La suite après cette publicité
TPMP : Géraldine Maillet congédiée du plateau

Là encore, la chroniqueuse ne se laisse pas abattre et lui lance : « Vous m’avez gentiment congédié avec beaucoup de tendresse et de bienveillance, comme d’habitude, parce que j’ai voulu vous contredire. […] Si vraiment ça doit être un poids, je préfère partir et ne pas vous gêner aujourd’hui ».

Malgré leur désaccord, Géraldine Maillet a finalement pu rester en plateau jusqu’à la fin de l’émission.

La suite après cette publicité

Cyril Hanouna Cyril Hanouna recadre sèchement une chroniqueuse de TPMP : « Tu nous emm*rdes » Cyril Hanouna recadre sèchement une chroniqueuse de TPMP : « Tu nous emm*rdes »