Les Z’amours : un candidat imite un chanteur célèbre et fait un véritable flop !

Publié par Claire le 25 Déc 2020

Ce lundi 21 décembre, l’émission Les Z’amours s’ouvre sur une belle promesse : un candidat qui maîtrise l’imitation de « Charles Aznavour qui chante du Gims.» Et bien évidemment, impossible pour Bruno Guillon de passer à côté de cette bombe. C’est ainsi que tout naturellement, il demande évidemment au participant de se lancer. Sauf que c’est un véritable flop qui provoque le malaise sur le plateau… Découvrez la vidéo juste ici :


>> À lire aussi : Malaise dans les Z’Amours : une candidate embrasse volontairement le mauvais homme…

Et pourtant, ça partait bien…

Venez comme vous êtes ! C’est un dicton qui pourrait parfaitement s’appliquer à l’émission Les Z’amours. Entre des anecdotes croustillantes, des personnalités originales et des petites punchs bien placées, c’est toujours une surprise qui attend les téléspectateurs et Bruno Guillon. Mais parfois, les surprises se transforment en véritable malaise sur le plateau.

On pense notamment à tous les sujets qui abordent l’infidélité, la jalousie ou la belle-famille… Or, ce lundi 21 décembre, l’animateur reçoit un candidat pas comme les autres : Antoine. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il commence l’émission en faisant sensation. En effet, il est présenté comme un as de l’imitation et plus particulièrement, de « Charles Aznavour qui chante du Gims. » Alors évidemment, impossible de pouvoir passer à côté…

les-zamours-un-candidat-imite-chanteur-celebre-et-fait-veritable-flop

Gros flop et malaise général !

Si Antoine s’était lancé un peu plus tard dans le programme, peut-être que le malaise n’aurait pas été si grand. Le souci, c’est que ce 21 décembre dans Les Z’amours, il attire immédiatement l’attention de Bruno Guillon. Il faut dire que la voix off du programme a largement teasé en annonçant une imitation parfaite de « Charles Aznavour qui chante du Gims.» Et bien évidemment, l’animateur se tourne vers lui en lui lançant : « On se le fait maintenant, comme ça c’est fait.»

C’est ainsi qu’Antoine se lance dans une interprétation de Bella. Et rapidement, on peut se rendre compte de l’approximation pour ne pas dire, de l’exagération… Du coup, c’est un malaise général qui s’installe sur le plateau avant que l’animateur reprenne les rênes : « Ouais… vous avez raison, on ne le fera pas ! »

>> À lire aussi : Les Z’amours : un candidat gaffe sur le poids de sa femme et provoque un malaise !

0