Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Nos enfants sont des drogués : une expérience édifiante alerte sur l’addiction aux écrans (vidéo)

Publié par Charlene le 11 Mar 2018 à 6:54
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’addiction aux écrans : un problème majeur

Les enfants sont obnubilés par les écrans (et nous aussi d’ailleurs !). Disons qu’avec le monde dans lequel on évolue, cela devient presque inévitable. On apprend désormais aux enfants à se servir d’un ordinateur parce qu’ils seront très probablement amenés à s’en servir plus tard, dans le cadre professionnel. Partant de là, comment pourrait-on diaboliser tous les autres écrans en leur expliquant que ce n’est pas bien ? Et les mesures visant à instaurer des « temps » réservés aux écrans et d’autres consacrés à d’autres loisirs par les parents semblent peu efficaces. Les enfants et adolescents savent mieux se servir de ces appareils que la plupart des adultes. Partant de ce constat, difficile de les empêcher de s’en servir.

addiction aux ecrans

Une expérience sociale intéressante

Certains parents abdiquent, d’autres pas, c’est au choix de chacun. Mais une chose est certaine, ces écrans prennent une place considérable dans nos vies. Pour le prouver, une petite expérience sociale a été réalisée afin de montrer qu’il y a un sérieux problème. Les enfants collés devant ces écrans ne remarquent même plus le monde qui les entoure. Jusqu’à leur propre famille. Le test consistait alors à remplacer un membre de la famille par un complice habillé de la même façon. Ceci afin d’observer une réaction de la part de l’enfant. Rien. Les gamins ne remarquent même pas qu’ils ont changé de famille.

 

Des effets similaires à ceux des drogues

En réalité, cette petite expérience était une publicité visant à promouvoir les repas en famille. Mais Noel Janice Norton, spécialiste de l’apprentissage et du comportement, trouve cette expérience édifiante. « Plus les enfants passent du temps devant les écrans, moins ils regardent directement les autres dans les yeux. Et sans regard direct, on ne lit plus les codes sociaux, donc ils n’apprennent plus à vivre en société. Il y a donc des effets directs sur le cerveau et l’apprentissage, similaires à ceux qu’on observe avec n’importe quelle substance addictive, y compris les drogues« .

Crédit photos / photo à la une : Pixabay
close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.