Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Vidéos

Un ado diffuse sa mort en direct sur Instagram, alors qu’il jouait avec une arme

Publié par Nicolas F le 16 Avr 2017 à 16:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail


Depuis quelques mois, Instagram tente d’imiter Snapchat en ajoutant des fonctionnalités de diffusion en direct et la création de « stories ». Avec ces nouvelles options, la plateforme connait les mêmes dérives que ses concurrents. Le streaming live est difficile à modérer. L’instantanéité ouvre la porte à toutes les dérives. Après les viols en direct, les suicides, Instagram a connu son accident mortel.

 

Il manipulait un révolver durant son live Instagram

Malachi Hemphill, un ado américain de 13 ans, est décédé en direct, sur Instagram. Il jouait dans sa chambre d’Atlanta, en Géorgie, quand un coup de feu est parti. L’adolescent manipulait une arme devant la caméra de son téléphone portable. Il parlait avec ses contacts et ne se rendait pas compte de la dangerosité de ses gestes. La balle lui traverse le crâne, il tombe à terre et agonise au sol.

Il avait l’habitude de partager sa vie sur les réseaux sociaux (Malachi Hemphill/Instagram)

Ses contacts observent sa mère et sa sœur qui découvrent son corps dans une mare de sang

La diffusion continue, et ses contacts assistent au reste de la scène, en direct. Sur les images, on voit sa mère et sa sœur arriver dans la chambre, alertées par la détonation. Elles ont d’abord dû défoncer la porte, car le garçon l’avait fermée à clé pour s’isoler. Elles le trouvent par terre, inconscient. Sa mère, Shaniqua s’est exprimée : « Trouver son fils de 13 ans, au sol, avec une balle dans la tête, c’est quelque chose qu’on n’oublie pas. Je n’enlèverai jamais cette image de ma tête. Le moment le plus difficile de la journée fut quand un homme m’a demandé quelle couleur je souhaitais pour le cercueil », continue-t-elle.

(Malachi Hemphill/Instagram)

Quelques minutes avant de mourir, il pointait son arme pour s’amuser (Malachi Hemphill/Instagram)

Les parents n’ont aucune idée de ce que font leurs enfants sur internet

Plus de 50 amis regardaient la diffusion live. Ce sont tous des gamins du quartier qui se sont précipités chez lui dès qu’ils ont été témoins de l’accident. Mais Malachi était déjà en route vers le Grady Memorial Hospital, où il est décédé. Sa mère veut conscientiser les parents et les jeunes sur le danger des armes à feu et la violence que l’on peut trouver sur les réseaux sociaux. Les parents sont parfois déconnectés de l’activité que peuvent avoir leurs enfants en ligne. Shaniqua était même incapable de donner à la police, le surnom de son fils sur Instagram. Notons que les parents semblent plus choqués par l’activité de leur fils en ligne que par le fait qu’il ait accès à une arme chargée.