Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Les marines américains s’entrainent torses-nus dans des conditions extrêmes pour protéger les futurs Jeux olympiques d’hiver

Publié par Nicolas F le 21 Déc 2017 à 11:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En février, tous les regards seront tournés vers la Corée du Sud, qui organisera les 23e Jeux olympiques d’hiver. Les plus grands sportifs de la planète se retrouveront à Pyeongchang et certains craignent que ce soit l’occasion idéale pour que les voisins du nord lâchent une bombe en plein durant les célébrations. C’est pourquoi, les forces armées sud-coréennes ont reçu le soutien de leurs alliés américains pour protéger les JO. Leur entrainement conjoint vient de commencer, et ça semble plutôt rude.

 

Une défense conjointe durant les JO

Afin de se préparer aux conditions extrêmes, les marines ont dû s’entrainer torses-nus dans la neige. Des images impressionnantes des séances de préparation militaire ont été partagées sur Internet. On y voit 220 soldats américains et 220 soldats sud-coréens qui ont fait tomber la chemise sous des températures en dessous de zéro. Ils viennent d’entamer un programme d’entrainement de trois semaines qui devraient permettre aux marines américains de s’habituer aux températures extrêmes et aux soldats sud-coréens d’apprendre des techniques avancées de leurs alliés américains.

 

Une belle camaraderie comme preuve d’alliance solide

Des sauts, des séances de pompages, des faux combats, des tractions ou de la course à pieds… Les militaires sont en train de souffrir dans la neige pour être prêts à protéger la ville de Pyeongchang durant les Jeux olympiques organisés en février. Le général Jun Jin-goo rappelle à ses troupes conjointes le but de l’opération : « Vous êtes le symbole d’une alliance solide entre la Corée du Sud et les États-Unis, en bravant le froid extrême en toute camaraderie ». En tout, ce sont plus de 28 000 militaires qui sont prêts à combattre dans la région, en cas d’attaque de Kim Jong-un.

Crédits : Reuters
close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail