Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Lupin : Decathlon recadre Netflix après une GROSSE incohérence dans la série (vidéo)

Publié par Justine le 14 Jan 2021 à 17:27

Netflix ne lâche pas le rythme et compte proposer de nombreux contenus en 2021. Toutefois, en voulant aller trop vite, des incohérences se glissent dans leurs productions. La série Lupin avec Omar Sy en est le parfait exemple. Decathlon s’est fait un malin plaisir d’afficher l’entreprise sur Twitter. Découvrez le recadrage de la marque de sport dans la vidéo ci-dessous :

>>> À lire aussi : Streaming Gratuit Janvier 2021 : Top 25 des meilleurs sites

Netflix recadré par Decathlon sur Twitter

C’est une certitude, Netflix a bel et bien trouvé sa place en France. Malgré de nombreuses annulations qui ne passent pas auprès des internautes, la popularité du service de streaming est toujours en vogue. Pour preuve, la nouvelle série française avec Omar Sy, Lupin, dans l’ombre d’Arsène, connaît un énorme succès dans le monde !

Très active sur Twitter, la plateforme n’hésite pas à chambrer ses concurrents et à discuter avec les abonnés. C’est pourquoi Decathlon Belgique n’a pas hésité à l’interpeller en pointant du doigt une incohérence temporelle présente dans la série française : « Dis Netflix, tu pensais qu’on le verrait pas mais en 1995, notre marque artengo n’existait pas encore hein ».

>>> À lire aussi : Netflix : Lupin, la série avec Omar Sy, cartonne et bluffe les internautes !

La série Netflix, Lupin, possède de nombreuses incohérences

Cette clarification est accompagnée d’une photo de la série où l’on voit Assane Diop jeune assis sur un lit. En effet, la série nous explique son parcours à l’aide de plusieurs flashbacks. Or, la marque Artengo n’a pas vu le jour en 1995, mais en 2006 ! Netflix a réagi en commentaires avec un simple « Oops… » qui a bien fait rire les internautes.

Bien évidemment ce recadrage s’est fait sans aucune méchanceté. Toutefois, les internautes se sont prêtés au jeu et ont relevé toutes les incohérences présentes dans la série, dévoile GQ Magazine. Notamment la présence d’un Renault Captur commercialisée en 2013 alors que le flashback se déroule en 1995 ou d’une Mercedes Classe A qui n’a vu le jour qu’en 1997. Décidément, il y a un petit problème de dates !

>>> À lire aussi : Netflix gratuit : comment regarder des séries sur Netflix gratuitement