Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Vidéos

Ils réalisent un matin que leur fils de trois ans est paralysé, lorsque le docteur examine l’arrière de son oreille, c’est le choc !

Publié par Charlene le 24 Juin 2017 à 17:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La suite après cette publicité

 

Stephanie et Dillon sont les heureux parents du petit Collin, âgé d’à peine 3 ans. Un matin, alors qu’ils se rendaient dans sa chambre pour le réveiller, Collin était encore assoupi. Bien étrange pour ce bambin turbulent qui d’ordinaire est réveillé bien avant ses parents. Étonnés de le voir encore allongé, ses parents ont fini par réaliser qu’il ne pouvait plus bouger. Ses membres inférieurs étaient alors paralysés. Rapidement, l’enfant a été conduit aux urgences pour être examiné.

Collin

La suite après cette publicité

Collin paralysé

Les parents se sont alors rappelés que le petit était tombé sur la tête la veille. Mais qu’il s’était immédiatement remis à jouer dans le jardin, comme si de rien n’était. Mais une fois la thèse de la lésion cérébrale écartée, les médecins ont dû chercher ailleurs… Malheureusement, l’état de Collin empirait et il fallait agir vite. Il s’est avéré que le petit garçon était dans l’incapacité totale de se mouvoir. Il ne parvenait même plus à se nourrir. La seule chose qu’il réussissait encore à faire seul était de respirer.

La suite après cette publicité

Collin a dû être transféré à l’hôpital pédiatrique de Memphis. Et c’est là-bas que le diagnostic est tombé. Le petit garçon avait en réalité une tique derrière l’oreille. En aspirant son sang, la tique lui avait également injecté une neurotoxine présente dans sa salive. En clair, l’insecte était en train de l’empoisonner, d’où la paralysie. Collin aurait pu faire un arrêt cardiaque si la cause du problème n’avait pas été détectée aussi rapidement. Le petit a donc pu être soigné et se porte comme un charme aujourd’hui.

Pixabay

Vous saurez maintenant qu’il est important de s’inspecter sous tous les angles lorsqu’on revient d’une promenade en pleine nature. Surtout lors de balades en forêt. Les thuyas que l’on plante souvent aux abords des jardins en sont également remplis.

La suite après cette publicité

Pour retirer les tiques, vous pouvez vous procurer un crochet ICI

Crédits photos / photo à la une : capture écran YouTube / The Doctors

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.