Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Vidéos

La présentatrice comprend en direct que son mari est mort dans l’accident qu’elle annonce dans son journal

Publié par Nicolas F le 13 Avr 2018 à 9:25
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail


Supreet Kaur est certainement la présentatrice la plus courageuse. Elle arrive à retenir ses émotions en plein journal télé. Alors qu’elle annonce un accident mortel, elle comprend au milieu de l’information que la victime est son mari. Malgré tout, elle termine son journal sans rien montrer.

 

En donnant les détails de l’accident, elle fait le rapprochement

Comme tous les samedis, Supreet Kaur présente le journal de 10h sur la chaîne IBC 24, diffusé en Inde. Le journal régional, reprend les informations qui concernent l’État de Chhatisgarh qui comprend 25 millions d’habitants. Cette information aurait pu concerner n’importe lequel d’entre eux. Pourtant, au fur et à mesure que la présentatrice lit la dépêche sur son prompteur, elle comprend qu’elle connait la victime. Il s’agit de son mari.

(Supreet Kaur/Twitter)

L’identité de la victime ne fait plus de doute

L’information parle au départ d’un accident de voiture mortel qui se serait passé en heurtant violemment un camion. Ce jour-là, Harshad Kawade, le mari de Supreet Kaur, voyageait avec 5 autres personnes. La police précise : « Les dégâts matériels sont terribles, trois personnes sont mortes, et deux autres grièvement blessées ». C’est au moment où l’envoyé spécial sur place donne plus de détails que la présentatrice commence à faire le rapprochement, notamment lorsqu’il parle d’un véhicule Renault Duster. À la régie, les producteurs comprennent également ce qui est en train de se passer.

 

Elle a continué son journal pendant 10 minutes

Le réalisateur du journal explique : « Pour elle, ce qui a semblé important était de garder son sens du devoir et son professionnalisme. Elle a donc continué son journal pendant 10 bonnes minutes, tout en gardant son calme. Mais dès que les caméras se sont éteintes, elle a commencé à appeler ses proches, et elle s’est effondrée ».

0