Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Vidéos

Elle se fait arrêter par la police saoudienne pour avoir visité ce site en minijupe

Publié par Nicolas F le 23 Juil 2017 à 19:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La suite après cette publicité

C’est une courte séquence vidéo qui n’aurait rien d’exceptionnel si elle n’avait pas été filmée en Arabie saoudite. On y voit une jeune femme se balader dans un lieu historique, portant une minijupe et un top. La jeune femme, identifiée et arrêtée par la police quelques heures plus tard, risque gros.

 

Elle se baladait sur un site historique sans être couverte

La suite après cette publicité

La vidéo de quelques secondes est apparue sur Snapchat. On y voit le mannequin, connu sous le nom de Khulood, qui se balade en touriste sur la citadelle historique d’Ushaiger. Ce lieu historique se trouve dans la région de Nejd, un territoire ultra-conservateur qui a vu naitre le mouvement wahhabite, la pratique rigoriste de l’islam qui est appliquée en Arabie saoudite.

(Twitter)

Elle visitait en compagnie de son tuteur

La Commission pour la promotion de la vertu et la prévention du vice, qui est la police des mœurs dans le pays, a pris connaissance de la vidéo et a lancé un avis de recherche pour retrouver la jeune femme. Il est interdit de sortir la tête découverte ainsi que de montrer des parties de son corps en public. Après quelques heures, Khulood a été retrouvée et interrogée. Elle a expliqué s’être promenée sur le site en compagnie de son tuteur, c’est lui qui a filmé la séquence. Dans le pays, une femme ne peut pas sortir seule. Elle doit être accompagnée d’un gardien, qui est soit son tuteur légal, un frère, son mari ou son père.

La suite après cette publicité

(Twitter)

Les Saoudiens ont été choqués par son comportement

Lors de son arrestation, elle a été accusée d’avoir pris « des photos alors qu’elle portait des habits indécents, manquant ainsi de respect et violant les enseignements de l’islam, ainsi que les traditions et les coutumes du pays ». Pourtant, ce n’est pas elle qui a diffusé la vidéo et ce sera à la justice de décider quelle sera sa punition pour avoir osé se balader en tenue légère. L’affaire a été largement commentée sur Twitter, un hashtag a même été créé. Et il semblerait que l’attitude du mannequin ne soit pas appréciée puisque la majorité des saoudiens ont exprimé leur souhait de la voir arrêtée et punie. Dans ce pays où les femmes n’ont pas le droit de conduire, il est obligatoire pour elle de se couvrir de la tête au pays, souvent recouvertes d’un « abaya ».