Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Vidéos

En Inde, cette femme humilie son agresseur sexuel en pleine rue ! Une bonne leçon pour ce pervers…

Publié par La Rédaction le 29 Août 2015 à 16:56
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La suite après cette publicité

 

La justice indienne ne considère pas qu’une femme qui se fait violer par un homme mérite une attention particulière. Dans ce contexte, l’Inde doit faire face à un nombre croissant de viols dans le bus, dans les rues, dans les maisons sans que les violeurs ne soient inquiétés. Une brigade de défense contre les viols s’est formée pour soutenir les victimes et aider à l’arrestation des agresseurs. La Red Brigade est un groupe de féministes qui défendent les femmes victimes de viols. Elles possèdent une antenne dans chaque grande ville du pays. Les femmes peuvent espérer être défendues aujourd’hui.

La suite après cette publicité

 

Une victime agresse un violeur pour l’obliger à demander pardon

 

La suite après cette publicité

Dans cet état d’esprit de développer la défense des femmes des agressions des pervers, une femme a décidé de se faire justice elle-même avant de contacter la police qu’elle sait inefficace. Elle est agressée pendant son sommeil par un homme qu’elle réussit à traîner au local des Red Brigade de la petite ville de Lucknow dans l’état de l’Uttar Pradesch. Elle lui inflige des coups sur la tête jusqu’à ce que le pervers reconnaisse son agression de viol pendant son sommeil et qu’il la supplie de ne pas appeler la police. Mais les femmes de l’association contre les agressions sexuelles avaient déjà prévenu les autorités et l’homme a été arrêté malgré tout.

r2

 

r1

 Découvrez aussi : elle humilie son agresseur sexuel dans un avion

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.