Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Vidéos

Voici comment réussir à réaliser un backflip en 6 heures ! (VIDEO)

Publié par Nicolas F le 24 Juil 2017 à 9:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La suite après cette publicité

Les gymnastes le font comme pour rire, les footballeurs vantards le font après avoir marqué un but, et seuls vos amis les doués y arrivent sur la plage. Vous avez toujours voulu réussir à faire ce saut contre-nature ? Le backflip est à portée de tout le monde, avec un peu de persévérance. Cette vidéo timelapse prouve qu’en 6 heures de répétition non-stop on peut apprendre à réaliser un backflip.

 

Il faut dépasser la barrière psychologique

La suite après cette publicité

Comme pour beaucoup de choses, c’est la répétition et la persévérance qui sont la clé de la réussite. Le backflip est un saut qui consiste à pivoter en l’air, à l’envers. C’est-à-dire que les pieds joints doivent passer par-dessus la tête en faisant une rotation par l’arrière et non la tête vers l’avant. Ce mouvement restreint la détente des jambes, il est donc difficile de faire décoller son corps. Puis, il y a la barrière psychologique qui nous retient de réaliser correctement le mouvement.

 

Il suffit de répéter le saut inlassablement

La suite après cette publicité

Justin Kroehler a installé une caméra sur un pied, dans son jardin, et s’est lancé pour défi de réaliser un backflip. Comme tout le monde, au départ, il n’y arrive pas et est un peu tendu. Puis, peu à peu, chute après chute, son geste devient de plus en plus précis. Il installe un matelas pour amortir sa chute et répète inlassablement le mouvement… pendant 6 heures. En fin d’après-midi, il finit par retirer le matelas et réalise un backflip à la perfection.

(Bucket List Boys/YouTube)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.