Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Bonne nouvelle : Si vous êtes vaccinés, ces pays vous seront bientôt accessibles !

Publié par Lucie B le 25 Fév 2021 à 16:00

Alors que la pandémie de Covid-19 est toujours présente, il nous est déconseillé de voyager au sein de l’Union européenne et proscrit hors celle-ci. Pourtant le vaccin pourrait être la clé pour retrouver le plaisir de voyager. C’est ce que souhaite plusieurs pays.

Seychelles-pays

À lire aussi : Covid-19 : Un médecin meurt à 36 ans, trois semaines après avoir été vacciné !

Voyagé dans ces pays, à condition d’être vacciné

Le Covid-19 a un fort impact sur le tourisme et donc sur l’économie de certains pays, où le tourisme prend une part majeure. C’est pourquoi certains pays voient la vaccination comme une chance de relancer les voyages touristiques, en décidant d’assouplir leurs restrictions sanitaires pour les personnes vaccinées.

L’Islande a donc d’ores et déjà annoncé, que chaque voyageur européen vacciné sera exempté d’un test PCR négatif avant d’embarquer et n’aura pas de période de quarantaine à son arrivée dans le pays. Ces mesures sont reprises à l’identique par la Pologne, la Géorgie, la Roumanie, l’Estonie et Madère.

De son côté, les Seychelles rouvrent ses portes aux personnes vaccinées, qui n’auront pas à faire une quarantaine, mais devront toutefois présenter un test PCR négatif, effectué 72 heures auparavant.

Les complications autour d’un certificat vaccinal européen

Pour l’Union européenne, certains pays comme le Danemark, la Suède et la Grèce veulent que soit généraliser un certificat de vaccination européen. Cependant, pour d’autres pays, cette question n’est pas la priorité, comme c’est le cas pour la France. En plus, plusieurs complications semblent compromettre cette généralisation à l’échelle européenne.

Tout d’abord, la barrière de la langue. En effet, certains pays refuseraient un certificat si celui-ci était rédigé en français, comme l’Estonie qui n’accepte que l’anglais, le russe et l’estonien.

Enfin, tous les pays de l’Union européenne n’autorisent pas les mêmes vaccins. Si le Pfizer, le Moderna et l’AstraZeneca sont généralisés, pour ce qui est du vaccin chinois ou russe, c’est à chaque État de décider.

Source : Capital

À lire aussi : Vaccin : une troisième dose finalement nécessaire ?