Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Voyager et prendre des vacances à l’étranger va vous coûter cher…

Publié par Lucie B le 24 Mar 2021 à 8:00

À partir du lundi 29 mars, les personnes qui résident en Angleterre encourent une amende de 5 000 livres, s’ils partent à l’étranger, sans motif raisonnable.

voyages-étranger

À lire aussi : Il voyage en classe affaires gratuitement grâce à une astuce incroyable !

Une loi très dissuasive pour les voyageurs

En Angleterre, alors que la situation épidémique est en voie d’amélioration, grâce à la vaccination, et que la semaine prochaine, le confinement connaît un assouplissement, le gouvernement a décidé de promulguer une loi très dissuasive. À partir du lundi 29 mars, les voyageurs devront avoir une raison essentielle pour quitter le territoire anglais et se rendre à l’étranger, sous peine d’encourir une amende de 5 000 livres.

Il est donc hors de question de prendre des vacances à l’étranger, pour le moment. En effet, cette loi devrait être maintenue en place, jusqu’en juin, du moins, en Angleterre. En effet, le Pays de Galles et l’Écosse maintiennent la date du 17 mai, envisagé au départ en Angleterre, pour autoriser à nouveau les voyages à l’étranger. L’Irlande du Nord n’a toujours pas dévoilé de date pour une autorisation de voyager hors du Royaume-Uni.

Des exceptions pour les voyages à l’étranger

Les habitants du Royaume-Uni, malgré cette loi, peuvent toujours se rendre sur les îles anglo-normandes, l’île de Man, ou encore en Irlande, sans risquer de tomber sous le coup de l’amende, qui est plutôt salée. Mais cette loi permet également des exceptions pour les voyages à l’étranger.

En effet, si c’est pour le travail, les études, les obligations légales, le déménagement ou encore les mariages et funérailles, il est alors possible de quitter le Royaume-Uni, pour se rendre dans un autre pays. Les voyageurs anglais devront par contre remplir un formulaire détaillé, pour expliquer la raison de leur départ du territoire national.

Source : Unilad

À lire aussi : Coronavirus : si vous voyagez en Chine, vous devrez vous soumettre au test anal !