54 mains coupées ont été retrouvées échouées sur un rivage : le mystère reste entier

L’horreur et l’incompréhension règne dans cette localité de Sibérie, après une découverte macabre. 54 mains humaines ont été retrouvées sur un rivage non loin d’un rendez-vous de pèche très populaire. La police est en train d’enquêter sur la provenance des mains coupées et la raison pour laquelle elles se retrouvent soudainement sur cette rive. Il semblerait que ses mains aient été enlevées par des trafiquants d’organes

 

Des mains coupées retrouvées dans un sac en plastique

Les habitants de Khabarovsk, dans l’extrême-orient russe non loin de la frontière chinoise, sont sous le choc depuis la découverte d’un sac qui contenait 27 paires de mains humaines. C’est un habitant de la région qui a d’abord trouvé une main sur le rivage du fleuve Amour et a immédiatement appelé la police. Après quelques recherches, non loin de la main, ils ont trouvé un sac en plastique dans la neige et la glace.

 

La découverte a choqué toute la région

Le sac a été retrouvé à proximité d’un lieu de pèche très fréquenté, pourtant personne n’était tombé dessus. Une empreinte digitale a déjà pu être retrouvée sur une main, les autres mains sont en cours d’analyse. Il se pourrait qu’il s’agisse de mains de voleurs coupées à la hache. Une autre théorie privilégiée est celle du trafic d’organes humains. Cela permettrait de rendre plus difficile l’identification des corps, au cas où les cadavres seraient retrouvés par la police. Il se pourrait aussi que les mains aient été sectionnées à la morgue, pour une raison qui reste encore inconnue.

 

Plusieurs pistes sont envisagées

À côté des restes humains, la police a également trouvé des restes de bandages, des chaussons de protection stériles comme ceux qu’on porte à l’hôpital. Pour le moment, la police se refuse de commenter la découverte. Le mystère reste entier mais les analyses prochaines pourraient apporter quelques réponses.

54 mains coupées retrouvées dans un sac

Source : The Siberian Times – Crédits vidéo : Giphy, Google Earth, Front News International, The Siberian Times, Arnaud Humann

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Nicolas F le 10 Mar 2018
0