La nicotine pourrait-elle vraiment « bloquer » le Covid-19 ?

Dans toutes les questions que les chercheurs se posent, il y a la question des effets de la nicotine sur le Covid-19. Selon certains chercheurs, la nicotine protégerait contre le Covid-19, comme le pense sincèrement une équipe de la Pitié-Salpêtrière et un neurobiologiste. Une étude serait bientôt lancée pour déterminer les effets de la nicotine sur le coronavirus.

>> À lire aussi : Le nombre de Français qui ne changent pas de sous vêtements tous les jours pendant le confinement est assez surprenant…

La nicotine est-elle efficace contre le coronavirus ?

C’est en tout cas la pensée sincère d’une équipe de la Pitié-Salpêtrière et de Jean-Pierre Changeux, neurobiologiste. Cela vous semble absurde, et pourtant… Cette étude, qui sera bientôt lancée, démarre d’un constat fou : les fumeurs seraient moins touchés par le Covid-19 que les autres. En effet, il semblerait qu’une faible proportion de fumeurs soit atteinte par le virus, comme le rapporte France Inter. Une constatation qui s’est faite par le biais d’autres études, produites par la Pitié-Salpêtrière. Même si cela paraît absurde de dire que la nicotine protège les fumeurs du virus, la nicotine pourrait en tout cas faire office de barrière.

Les chercheurs de la Pitié ont sélectionnés 350 malades hospitalisés et 130 patients plus légers, tous testés positifs au Covid-19. « On a trouvé 5% de fumeurs chez ces patients, ce qui est très bas. En gros, on a 80% de moins de fumeurs chez les patients Covid qu’en population générale de même sexe et de même âge » explique Zahir Amoura, professeur de médecine qui a mené l’étude.

>> À lire aussi : Coronavirus: « On s’est trompé sur tout! »

Doit-on devenir fumeurs ?

Non, bien sûr que non. Pour les non-fumeurs, il serait absurde de se mettre à fumer parce que la nicotine pourrait être une barrière au virus. En effet, le tabac reste un fléau important dans la santé de la population, et la nicotine est une substance addictive. Deux chercheurs alertent donc la population, et appellent à ne pas se ruer sur les cigarettes, comme l’indique France Inter.

Pour prouver l’efficacité de la nicotine contre le virus, des essais vont débuter dans les prochains jours. Une étude qui intéresse fortement Olivier Véran, ministre de la Santé, et Jérôme Salomon, directeur général de la Santé. Dès que l’étude sera approuvée, les chercheurs donneront des patches nicotiniques à trois publics différents, et à dosages différents : les soignants, les patients graves en réanimation et les patients hospitalisés. Dans chaque cas, le but est de voir si la nicotine constitue une barrière contre le virus, et si elle peut diminuer les effets du Covid-19.

>> À lire aussi : Coronavirus : l’amputation d’un membre, une possible complication ?

Source : France Inter

 

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Jessy le 23 Avr 2020
0