Le Momo Challenge, le jeu viral dangereux chez les adolescents !

Des services de police dans de nombreux pays ont averti de la dangerosité du Momo Challenge.  Ce défi aurait couté la vie à une jeune fille de 12 ans en Argentine.

 

Le Momo Challenge, un jeu très dangereux

Le Momo Challenge, le nouveau jeu à la mode chez les jeunes, commence par l’apparition d’un visage terrifiant. L’image est celle de l’artiste japonaise Midori Hayashi, connue pour ses créations assez bluffantes. Les personnes qui désirent jouer à ce jeu, reçoivent une photo et sont invitées à prendre contact avec un compte What’s app. Sans quoi la femme, qui apparait sur la photo, viendra hanter vos rêves pendant la nuit (dans les alentours de 3 heures du matin) ou lancera un sort à la personne fautive. La supercherie va tellement loin que plusieurs numéros sont répertoriés comme étant les numéros du Momo Challenge. Et pour cause, trois numéros ont été identifiés. L’un provenant du Japon. Les autres ont été localisés en Amérique du sud, plus précisément en Colombie et au Mexique.

Dans le dernier pays cité, l’enquête a débouché sur plusieurs informations sur le déroulement des conversations. Tout d’abord, l’unité d’enquête au Mexique indique que des personnes ayant envoyé des messages à Momo ont reçu par la suite des images ou des vidéos de violence. De plus, le compte aurait menacé plusieurs utilisateurs de What’s App de révéler des informations personnelles.

 

Des images de violence envoyées aux utilisateurs

Ce compte What’app n’interagirait pas de la même façon avec les personnes qui lui écrivent. Dans les cas les plus alarmants, une série de défis a été proposée par le compte. La série peut se terminer dans certains cas par des demandes de tentative de suicide ! Ces messages de Momo pourraient être liés au suicide par pendaison d’une jeune de 12 ans en Argentine, selon l’enquête préliminaire sur sa mort.

momo challenge

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par La Rédaction le 16 Août 2018
 
0