Scandale : Disneyland Paris refuse la ‘journée de Princesse’ a un petit garçon, car normalement réservée aux filles…

Disneyland Paris a du souci à se faire

Polémique à Disneyland Paris. Noah, un petit garçon de 3 ans, est fan de princesse Disney (comme beaucoup d‘autres personnes). Sa maman, Hayley McLean Glass, est originaire d’Angleterre. Ils comptaient faire le déplacement pour que Noah vive une véritable journée de princesse, car c’est son rêve ! Il s’agit d’une activité destinée aux enfants consistant à les plonger à fond dans l’univers des princesses Disney. Avec maquillage, tenue et tout le toutim. Grosse louche. Mais les choses ne se sont apparemment pas déroulées comme prévues. Le petit Noah a été victime d’une injustice. En effet, Disney a répondu qu’il n’était pas possible pour le moment de réserver une journée de princesse pour un garçon. Sa maman a donc tenu à faire savoir sa colère sur les réseaux sociaux.

disneyland paris bad buzz

Le message d’une maman en colère

« Nous avons dépensé beaucoup d’argent à Disney. Noah porte sa robe d’Elsa (La reine des Neiges) tout le temps, même la nuit. Il refuse même de l’enlever pour aller dormir […]. J’avais donc décidé de lui offrir la journée de Princesse chez Disneyland Paris avant Noël. Il adore mettre des robes de princesse et du maquillage, comme sa maman, et il voulait être pris en photo avec l’une des princesses Disney qu’il aime tant. Donc si je résume bien, vous refusez de lui accorder cette journée, alors qu’il est raide dingue des princesses Disney. Il ne peut pas vivre la même aventure que les petites filles, juste parce que c’est un garçon ? ».

Noah aura finalement droit à sa journée de princesse

Un message partagé plus de 1500 fois sur Facebook. Disneyland Paris a donc dû rapidement trouvé une solution pour ne pas faire enfler la polémique. Hayley a indiqué le 31 août que Disney l’aurait contactée pour lui présenter ses excuses. Ils ont finalement dit qu’ils mèneraient l’enquête sur cet incident et que Noah avait droit à sa journée de princesse. Mashable France a d’ailleurs remarqué que la description de l’activité avait été modifiée. En effet, la phrase « Réalisez le vœu de toute petite fille » a été revue par « Réalisez le vœu de tout enfant ». Il était temps.

Crédit photo / photo à la une : Pixabay

En savoir plus sur : -

Publié par Charlene le 02 Sep 2017
0