Un acteur phare de « Nos chers voisins » mis en cause par plusieurs actrices pour « des propos et gestes déplacés »

 

La mini-série humoristique « Nos chers voisins » diffusée sur TF1 entre 2012 et 2017, aura accompagné des milliers de téléspectateurs chaque soir, à la fin du dîner. Le tournage de la série s’est arrêté en juin 2017, après 1700 épisodes. Portés par le succès du programme, les acteurs du sitcom rebondissent aujourd’hui au cinéma ou au théâtre.

Nos chers voisins

Crédit : TF1

Devenu célèbre dans le sitcom avec son fameux personnage d’Aymeric Dubernet-Carton, Thierry Samitier est à l’affiche depuis plus d’un an de Boeing Boeing, au théâtre Daunou à Paris. Mais les représentations de la pièce ont été brutalement interrompues après les révélations des actrices qui mettent en cause l’ancien candidat de Danse avec les stars (saison 6), pour des « propos et gestes déplacés » dans les colonnes de Mediapart.

>>>À lire aussi : Les 50 mots les plus fous et drôles laissés par vos chers voisins !

Le comportement déplacé de Thierry Samitier dénoncé par les actrices de la pièce

Les actrices qui partagent l’affiche avec Thierry Samitier brisent le silence. Elles racontent le comportement douteux de l’ancien de « Nos chers voisins » pendant les répétitions et entre les représentations. « Au début, on recevait surtout des compliments de sa part, sauf qu’il a commencé à être tactile » explique l’une des actrices. Elle décrit notamment cette scène étonnante où Thierry Samitier l’avait qualifiée d’actrice « fantastique » en pleine rue, avant de « coller son sexe au niveau de (ses) fesses » .

Une autre actrice dit avoir subi les mêmes gestes déplacés alors qu’elle se démaquillait seule dans la loge : « J’étais penchée pour accéder au miroir. Thierry est arrivé derrière et a collé son sexe contre mes fesses en me disant : Pourquoi t’as peur de moi ? » avec un ton pervers et il riait » .

>>>À lire aussi : TPMP : Cyril Hanouna recadre sévèrement ses chroniqueurs à cause de leur comportement avec le public…

La production a tenté de virer l’ancien de « Nos chers voisins »

Devant ces actes déplacés qui se seraient déroulés en octobre 2018, les deux actrices de 35 et 39 ans ont déposé une main courante pour harcèlement sexuel. Le média en ligne affirme qu’elles ont été « soutenues dans leur démarche par plusieurs collègues, dont l’ancien footballeur Frank Leboeuf » , lui aussi à l’affiche de la pièce.

Durant les répétitions d’une scène de baiser, Thierry Samitier aurait également essayé de mettre sa langue dans la bouche de sa partenaire malgré son refus. Avertie du comportement de l’acteur, la production a tenté de le remplacer mais s’est retrouvée « coincée » en raison de ses obligations contractuelles. « Je me suis effondrée quand je l’ai appris. Je me suis mis à trembler, à pleurer, je ne pouvais pas jouer trois heures plus tard » raconte une des actrices, obligée de poser un arrêt maladie pour ne plus subir ces actes déplacés.

Suite à la publication de l’article de Mediapart, la production a décidé d’arrêter les représentations, pourtant prévues jusqu’en mars 2020. De son côté, Thierry Samitier se dit « énormément blessé » par ces accusations qu’il dément formellement.

>>>À lire aussi : « Chers voisins » : ces petits mots ultra gênants qu’on a tous déjà reçus sur nos portes

En savoir plus sur : -

Publié par Maxime le 09 Oct 2019
 
0