Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Il a rejeté 100 emplois pour vivre des aides sociales… jusqu’à atteindre son rêve

Publié par Celine Spectra le 01 Mai 2023 à 7:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Après avoir refusé près de 100 emplois et avoir passé 18 mois à vivre des aides sociales, Taz Aldeek, 29 ans, titulaire de trois diplômes, dont une maîtrise, a enfin obtenu son emploi de rêve en tant qu’avocat.

La suite après cette publicité

Malgré ses qualifications impressionnantes, ses candidatures étaient systématiquement rejetées. Cependant, il a persévéré et a continué à poursuivre sa passion pour le droit, atteignant finalement son objectif de devenir avocat.

>> À lire aussi : « Il n’a jamais traversé la rue » : Emmanuel Macron revient encore sur sa déclaration polémique sur l’emploi

La persévérance a finalement porté ses fruits

La suite après cette publicité

Après avoir été rejeté de près de 100 emplois, Taz Aldeek, un homme de 29 ans titulaire de trois diplômes, dont une maîtrise, a été contraint de demander les aides sociales pour survivre. Il a accumulé environ 11 000€ de dettes, sans compter ses prêts pour frais de scolarité et son logement à l’université. Cependant, la persévérance de Taz a finalement porté ses fruits puisqu’il a obtenu son emploi de rêve en tant qu’avocat.

Le parcours de Taz n’a pas été facile. Néamoins, il est resté positif et a continué à postuler pour des emplois. Maintenant, il a l’impression d’avoir un impact significatif sur sa communauté.

>> À lire aussi : Pôle emploi : bonne nouvelle pour les chômeurs, une prime exceptionnelle arrive

La suite après cette publicité
Après d'innombrables déceptions, la persévérance d'un jeune homme porte ses fruits lorsqu'il décroche enfin le poste d'avocat
SWNS

Malgré ses diplômes, il ne trouvait pas d’emploi

Taz est diplômé de l’université de Sheffield en 2016 avec un baccalauréat spécialisé en droit et en criminologie. Il a ensuite poursuivi une maîtrise en droit des sociétés et droit commercial, qu’il a complétée avec distinction en 2017.

La suite après cette publicité

Mais malgré ses diplômes, le jeune homme a souvent eu l’impression qu’il ne correspondait pas au moule d’un avocat. Il a donc décidé de faire du bénévolat au Manchester Crown Court Witness Service, tout en travaillant dans un hôtel pour économiser de l’argent.

La passion de Taz pour le droit pénal l’a amené à effectuer un stage volontaire de quatre mois aux États-Unis. À son retour, il a travaillé dans un cabinet d’avocats pendant six mois avant de demander une bourse à l’Honorable Society of Lincoln’s Inn.

Bien qu’il ait été initialement refusé, le jeune homme a persévéré et l’a finalement obtenu. En avril 2022, il s’est enfin vu offrir un poste au Bureau des commissaires et partage désormais ses expériences sur YouTube sous le pseudo @tazaldeek pour aider d’autres aspirants avocats.

La suite après cette publicité

A lire aussi :